Manlio Dinucci
il manifesto
20 octobre 2020
Manlio Dinucci
il manifesto
13 octobre 2020
Alors que la “crise du Coronavirus” continue à provoquer en Italie aussi des conséquences socio-économiques dévastatrices, une part importante du “Fonds de Relance” (Recovery Fund) est destinée non pas aux secteurs économiques et sociaux les plus touchés, mais aux secteurs les plus avancés de l’industrie de guerre.
Manlio Dinucci
il manifesto
7 octobre 2020
L’aire où seront basés les F-35, clôturée et surveillée, sera séparée du reste de l’aéroport et top secret. La raison en est claire : à côté des nouveaux chasseurs seront basées à Ghedi, dans un dépôt secret qui n’apparaît pas dans l’adjudication, les nouvelles bombes nucléaires étasuniennes B61-12. [...] Le nouveau chasseur F-35A et la nouvelle bombe nucléaire B61-12 constituent un système d’arme intégré : l’utilisation de l’avion comporte l’usage de la bombe. Le ministre de la Défense Guerini (Pd) a confirmé que l’Italie maintient son engagement à acheter 90 chasseurs F-35, dont 60 de modèle A à capacité nucléaire.
Nicolas Bárdos-Féltoronyi
1er octobre 2020
Manlio Dinucci
il manifesto
29 septembre 2020
La stratégie US est déclarée : réduire et enfin bloquer les exportations russes de gaz en Europe, en les remplaçant avec du gaz fourni ou en tous cas contrôlé par les USA. En 2014 ils ont bloqué le SouthStream, qui à travers la Mer Noire aurait apporté en Italie le gaz russe à des prix compétitifs, et ils tentent de faire la même chose avec le TurkStream qui, à travers la Mer Noire, apporte le gaz russe dans la partie européenne de la Turquie pour le faire arriver en Europe. En même temps les USA essaient de bloquer la Nouvelle Route de la Soie, le réseau d’infrastructures projeté pour relier la Chine à la Méditerranée et à l’Europe. Au Moyen-Orient, les USA ont bloqué avec la guerre le couloir énergétique qui, sur la base d’un accord stipulé en 2011, aurait transporté, à travers l’Irak et la Syrie, du gaz iranien jusque sur la Méditerranée et en Europe.
Manlio Dinucci
il manifesto
15 septembre 2020
Le véritable “délit” pour lequel Assange est jugé est celui d’avoir ouvert une brèche dans le mur d’omertà politico-médiatique qui couvre les intérêts réels de puissantes élites qui, opérant dans l’”État profond”, jouent la carte de la guerre. C’est ce pouvoir occulte qui soumet Julian Assange à un procès, instruit par Lady Arbuthnot, qui comme traitement de l’accusé rappelle ceux de la Sainte Inquisition.
Manlio Dinucci
il manifesto
8 septembre 2020
Les experts prévoient que la 5G aura un rôle déterminant dans le développement d’armes hypersoniques, y compris celles à tête nucléaire : pour les guider sur des trajectoires va-riables, en échappant aux missiles intercepteurs, il faut recueillir, élaborer et transmettre d’énormes quantités de données en des temps très rapides. La même chose est nécessaire pour activer les défenses en cas d’attaques avec ces armes, en se fiant à des systèmes auto-matiques.
Manlio Dinucci
il manifesto
1er septembre 2020
La Coalition Belge contre les Armes Nucléaires
1er septembre 2020
Giselle El Raheb et Yves-Jean Gallas, Mouvement de la Paix (France)
14 août 2020
Manlio Dinucci
il manifesto
11 août 2020
Roland Marounek
8 août 2020
Le Collectif Parc Hibakusha
7 août 2020
Nicolas Bárdos-Féltoronyi
29 juillet 2020
Manlio Dinucci
il manifesto
21 juillet 2020
Manlio Dinucci
il manifesto
14 juillet 2020
Tandis que de nombreuses activités bloquées par le confinement ont du mal à repartir après le relâchement des restrictions, il en est une qui, ne s’étant jamais arrêtée, est actuellement en train de s’accélérer : celle de Camp Darby, le plus grand arsenal USA dans le monde en dehors de la mère patrie, situé entre Pise et Livourne.
Manlio Dinucci
il manifesto
7 juillet 2020
[...] après de longues tractations, l’administration Trump a conclu en février dernier un accord avec les Talibans prévoyant, en échange d’une série de garanties, la réduction du nombre des troupes USA en Afghanistan de 8.600 à 4.500. Cela ne signifie pas le fin de l’intervention militaire USA en Afghanistan, qui continue avec forces spéciales, drones et bombardiers. L’accord, toutefois, ouvrirait la voie à une désescalade du conflit armé. Mais peu de mois après la signature, il a été rompu : non pas par les Talibans afghans mais par les Démocrates étasuniens. Ceux-ci ont fait passer au Congrès un amendement à l’Acte d’autorisation qui alloue 740,5 milliards de dollars pour le budget du Pentagone dans l’année fiscale 2021.
Manlio Dinucci
il manifesto
23 juin 2020
Manlio Dinucci
il manifesto
16 juin 2020
Manlio Dinucci
il manifesto
9 juin 2020
Le plan de Washington est clair : exploiter la crise et les fractures dans l’Ue pour renforcer l’influence USA en Italie. Les conséquences sont évidentes. Tandis par exemple que ce serait notre intérêt national de supprimer les sanctions contre Moscou, afin de relancer l’export italien en Russie pour redonner de l’oxygène surtout aux petites et moyennes entreprises, ce choix est rendu impossible par notre dépendance aux choix de Washington et de Bruxelles. En même temps sont en mis danger les accords de l’Italie avec la Chine dans le cadre de la Nouvelle Route de la Soie, peu appréciés à Washington.
Manlio Dinucci
il manifesto
26 mai 2020
Manlio Dinucci
il manifesto
23 mai 2020
Manlio Dinucci
il manifesto
19 mai 2020
Manlio Dinucci
il manifesto
5 mai 2020
Chaque minute sont dépensés dans le monde environ 4 millions de dollars à des fins militaires. C’est ce qu’indiquent les dernières estimations du Sipri : en 2019 la dépense militaire mondiale a presque atteint les 2.000 milliards de dollars, le plus haut niveau depuis 1988 en net d’inflation. Ceci signifie qu’aujourd’hui on dépense en armes, armées et guerres plus que ce que l’on dépensait dans la dernière phase de l’affrontement entre USA et URSS et leurs alliances respectives.
Claudine Pôlet
1er mai 2020
Comitato No Guerra No Nato
29 avril 2020
Manlio Dinucci
il manifesto
28 avril 2020
il manifesto
21 avril 2020
Carte-blanche de la plate-forme "Pas d'Avions de Chasse"
18 avril 2020
il manifesto
14 avril 2020
On ne sait pas encore quels instruments seront utilisés par les États-Unis pour «soutenir la reprise de l’économie italienne», ni quelles seront les conditions auxquelles seront concédées les «aides». Le plan de Washington est cependant clair : exploiter la crise et les fractures dans l’Ue pour renforcer l’influence USA en Italie, en affaiblissant en même temps les rapports de l’Italie avec la Chine et la Russie. L’autorité avec laquelle a été lancé le plan d’ «assistance à la république Italienne» le confirme : une série d’ordres présidentiels donnés non seulement aux secrétaires des départements cités ci-dessus, mais au Secrétaire d’État et à l’Assistant du Président pour les Affaires de sécurité nationale.
Manlio Dinucci
il manifesto
7 avril 2020
Manlio Dinucci
il manifesto
31 mars 2020
Manlio Dinucci
il manifesto
24 mars 2020
Patricia Villalon et Patricia Granado
29 février 2020
Interview par Martine Buisson, Le Soir
Le Soir
9 décembre 2019
Pierre Galand
1er novembre 2019
Samuel Legros
10 août 2019
Manlio Dinucci
il manifesto
25 juin 2019
Manlio Dinucci
il manifesto
18 juin 2019
Manlio Dinucci
https://ilmanifesto.it/la-locomotiva-usa-della-spesa-militare-mondiale/
7 mai 2019
Gabrielle Lefèvre
27 avril 2019
COMITATO NO GUERRA NO NATO / GLOBAL RESEARCH
7 avril 2019
Manlio Dinucci
il manifesto
2 avril 2019
Patricia Villalon
1er avril 2019
Georges Berghezan et Roland Marounek
1er avril 2019
Il y a 20 ans, la guerre du Kosovo ouvrait la voie aux suivantes.
La nuit du 24 au 25 mars 1999, l’OTAN commençait une campagne de bombardement au-dessus de ce qui restait de la Yougoslavie. Les frappes allaient durer 78 jours et conduire au démembrement final de ce pays. Après 20 ans, et bien d’autres bombes, quelles leçons tirer de cette première « guerre humanitaire » ?
Pierre Galand et Boris Fronteddu
17 février 2019
Lettre au journal Le Soir, de Pierre Galand et Boris Fronteddu
Manlio Dinucci
il manifesto
15 février 2019
Nicolas Bárdos-Féltoronyi
12 février 2019
1er janvier 2019
L’hebdo Le Vif écrivait le 26.11.18, que "le futur gouvernement belge devra augmenter le budget de la Défense". C’est le très éphémère ministre de la Défense, Sander Loones, qui l’annonçait et le "nouveau" ministre Reynders ne le démentira pas.
Manlio Dinucci
il manifesto
23 décembre 2018
Manlio Dinucci
il manifesto
27 novembre 2018
Appel du Bureau International de la Paix
21 novembre 2018
En menaçant de retirer les Etats-Unis du Traité sur les forces nucléaires intermédiaires (Traité FNI), le Président Trump marque une escalade dangereuse vers une guerre froide du 21e siècle entre la Russie et les États-Unis.
Manlio Dinucci
il manifesto
20 novembre 2018
Manlio Dinucci
il manifesto
13 novembre 2018
Manlio Dinucci
il manifesto
6 novembre 2018
Roland Marounek
1er novembre 2018
La véritable ‘attitude humaniste’ ce ne devrait pas être simplement de la compassion pour les milliers de migrants qui tentent d’arriver en Europe au péril de leur vie, mais bien de comprendre les causes réelles de cette situation, et d’agir concrètement contre elles.
Manlio Dinucci
il manifesto
30 octobre 2018
Manlio Dinucci
il manifesto
23 octobre 2018
Manlio Dinucci
il manifesto
16 octobre 2018
Manlio Dinucci
il manifesto
9 octobre 2018
Manlio Dinucci
il manifesto
2 octobre 2018
Claudine Pôlet
1er octobre 2018
Manlio Dinucci
il manifesto
25 septembre 2018
Manlio Dinucci
il manifesto
18 septembre 2018
Manlio Dinucci
il manifesto
11 septembre 2018
9 septembre 2018
Le groupe Veteran Intelligence Professionals for Sanity (VIPS) (Professionnels du renseignement pour la santé mentale des anciens combattants (VIPS) est composé d’anciens agents de renseignement, diplomates, officiers militaires et membres du personnel du Congrès. L’organisation, fondée en 2002, a été parmi les premiers à critiquer les justifications de Washington pour lancer une guerre contre l’Irak.
Manlio Dinucci
il manifesto
4 septembre 2018
Manlio Dinucci
il manifesto
1er septembre 2018
Manlio Dinucci
24 juillet 2018
Résolution initiée les mouvements de paix scandinaves
10 juillet 2018
Manlio Dinucci
il manifesto
26 juin 2018
Manlio Dinucci
il manifesto
19 juin 2018
Manlio Dinucci
il manifesto
12 juin 2018
Manlio Dinucci
il manifesto
5 juin 2018
Manlio Dinucci
il manifesto
23 mai 2018
Manlio Dinucci
il manifesto
15 mai 2018
Manlio Dinucci
il manifesto
8 mai 2018
Manlio Dinucci
Il manifesto
1er mai 2018
Manlio Dinucci
il manifesto
3 avril 2018
Le Drapeau Rouge
1er mars 2018
Manlio Dinucci
Il manifesto
20 février 2018
Nicolas Bárdos-Féltoronyi
5 février 2018
Yves-Jean Gallas
Mouvement de la Paix (France)
25 janvier 2018
Belga
5 décembre 2017
Manlio Dinucci
Il manifesto
28 novembre 2017
Bruno Guigue
21 novembre 2017
Manlio Dinucci
Il manifesto
21 novembre 2017
Claudine Pôlet
4 novembre 2017
Intervention au Colloque du P.C « 1917-2017 De la Révolution Russe aux Luttes Actuelles » pour le Comité Surveillance Otan à Liège, le 4 novembre 2017.
Carlos Crespo
Newsletter de la CNAPD
6 octobre 2017
Marcel Poznanski
28 juin 2017
Marcel Poznanski
28 juin 2017
Manlio Dinucci
Il manifesto
20 juin 2017
Nils Andersson
25 mai 2017
A la Conférence du Contre-Sommet Otan du 25 mai 2017, la première session plénière a entendu une intervention de Nils Andersson intitulée: «L’Otan, hydre tentaculaire». Voici l’essentiel de son contenu
25 mai 2017
Cet Appel a été présenté à Bruxelles, par Marko Milacic, responsable du Mouvement pour la Neutralité du Monténégro le 25 mai 2017, lors de la conférence du Contre-Sommet Otan
Marko Milacic
25 mai 2017
Parler du petit Monténégro peut sembler inintéressant dans un contexte géopolitique global. Cela peut sembler prétentieux. Mais ce ne l'est pas. Le Monténégro est tout à la fois un repère, un signe, un message. Notre cas comporte des leçons spécifiques de grande importance.
Georges Berghezan
25 mai 2017
Aperçu de l'intervention à la conférence du Contre-sommet Otan
Joe Lombardo
25 mai 2017
Bien que l'Ukraine ne soit pas membre de l'Otan, l'actuel gouvernement ukrainien a exprimé son désir de rejoindre l'Alliance. L'Ukraine est membre du Conseil de Coopération Nord-Atlantique et participe au programme du Partenariat pour la Paix.
25 mai 2017
18 ans après les opérations militaires en ex-Yougoslavie, la Serbie a décidé de poursuivre les pays de la coalition menée par les Etats-Unis
Milko Pejovic
Global Research
15 avril 2017
Georges Spriet
VREDE
1er mars 2017
On ne reçoit pas beaucoup d'informations de la part des medias sur les événements qui se passent réellement en Ukraine. Cet article veut combler certaines lacunes. L’article original de Georges Spriet est paru en néerlandais dans la revue VREDE n°441, mars 2017, ainsi que sur le site www.vrede.be . La traduction en français ne contient que des extraits.
Comité NO GUERRA NO NATO
21 janvier 2017
Le Comité NO GUERRA NO NATO, promoteur de la campagne contre l'installation des nouveaux avions de chasse F35 et bombes atomiques B61-12 informe d'un premier résultat important: le 26 octobre 2016, le Conseil Régional de Toscane, a approuvé à majorité une motion du groupe "Sí Toscana a Sinistra" (Oui à la Toscane à Gauche)
Luis Britto García
14 janvier 2017
Stéphanie Demblon
Drapeau Rouge
11 janvier 2017
Nicolas Bárdos-Féltoronyi
1er janvier 2017
1er janvier 2017
Le Comité NoToNato du Monténégro a lancé un appel à tous les réseaux et mouvements de lutte contre l'Otan à faire pression sur leurs gouvernements respectifs pour stopper la ratification de l'adhésion du Monténégro à l'Otan. Il déclare que les citoyens du Monténégro sont pris en otage dans leur propre pays et qu'ils sont majoritairement opposés à ce que le Monténégro devienne membre de l'Otan. En Belgique le CSO a relayé cet appel.
Communiqué de la République Bolivarienne du Vénézuéla
25 décembre 2016
Georges Berghezan
1er octobre 2016
Naima Reguera, Présidente Cnapd
1er juillet 2016
Marcel Poznanski
30 juin 2016
Manlio Dinucci
Il manifesto
28 juin 2016
Manlio Dinucci
il manifesto
10 mai 2016
Adeline Chenon Ramlat
30 avril 2016
Comité Surveillance Otan
15 mars 2016
Marie-Ange Patrizio
21 janvier 2016
Comité "No Guerra No Nato"
16 janvier 2016
Manlio Dinucci
12 janvier 2016
Marie-Ange Patrizio
3 janvier 2016
Manlio Dinucci
il manifesto
22 décembre 2015
Marie-Ange Patrizio
19 décembre 2015
"Ceux que nous rencontrons en Syrie sont vraiment en vie, c’est-à-dire conscients, lucides. Quand la mort et le malheur surgissent beaucoup plus fréquemment et moins raisonnablement qu’on ne s’y attend, on finit par être obligé d’aller chercher ce qu’est l’intérêt de la vie et où on le trouve, avec et malgré l’adversité. Epicure, enseigne dans « Vivre à Damas » le professeur de philosophie français retraité, revenu au lycée Charles de Gaulle. Oui, L’art d’être heureux par gros temps. Avec les espoirs : « les espoirs qui ont un destin à accomplir, qui est de naître les uns des autres, cela explique que malgré tant de déceptions ils n’aient pas encore disparu du monde »."
Patricia Villalon
17 décembre 2015
Cet article essaie de mettre en évidence quelle est la responsabilité de la Belgique et d'autres pays de l'OTAN dans la création de l'Etat Islamique (Daesh). Et quelle est aussi la responsabilité de notre pays face au départ de jeunes belges en Syrie.
Luc Mampaey (GRIP)
15 décembre 2015
Lors de la Journée Hiroshima, Luc Mampaey a focalisé son intervention sur l’impact des forces armées sur le changement climatique. Vous trouverez ci-dessous son article daté de décembre 2015, qui a servi de base à cette intervention.
Marie-Ange Patrizio
25 novembre 2015
Roland Marounek
Liste Alerte Otan
24 novembre 2015
Ben Cramer
13 novembre 2015
Marie-Ange Patrizio
9 novembre 2015
« ...Qu’entendrez-vous de tous ces combats dans nos médias ? A peine quelques mots sur le désenclavement et ravitaillement d’Alep par l’Armée syrienne jeudi 5 novembre. La communication « française » se fait maintenant autour du Charles de Gaulle, et de la nécessité de protéger la France en bombardant –couci couça- certains terroristes en Syrie. [...] Dans les villages assiégés ou investis depuis quelques jours par Al Qaeda et l’Ei, à quelques kilomètres de Mar Yakub, les groupes de défense populaires entraînés par l’Armée syrienne résistent, pour barrer la route à ceux que nous avons armés. »
1er novembre 2015
« J’ai vu vendredi matin (Arrêt sur info ; pas dans nos médias évidemment !) un reportage vidéo pour Russia Today de la journaliste Lizzie Pheelan -vraie journaliste, pas les propagandistes Laroche-Joubert et Olliéric- sur l’engagement de l’Armée syrienne à Palmyre ces jours-ci (évidemment rien à ce sujet dans nos médias qui pendant ce temps nous occupent comme ils peuvent). Les soldats que nous avons rencontrés doivent y être. C’est ce qui m’a fait interrompre l’ordre chronologique de ce récit. Pour vous parler avant tout de ces combattants discrets, lucides, défendant leur pays et aimant la vie. Protégez vos vies, soldats de l’Armée arabe syrienne et combattants du Hezbollah, comme vous protégez celles du peuple syrien ; et les nôtres. »
Marie-Ange Patrizio
29 octobre 2015
« Je reviens d’un séjour de deux semaines en Syrie, à mon initiative après avoir été contactée en octobre 2014 par Mère Agnes-Mariam de la Croix : elle me demandait de constituer un petit groupe pour, comme en novembre 2011, venir voir la situation sur place et en témoigner ici à notre retour.[...] Une année a été nécessaire pour mettre ce projet à exécution. Finalement il s’est trouvé que notre séjour en Syrie a eu lieu à un moment qu’on peut qualifier d’exceptionnel : quelques jours après le début de l’offensive de l’aviation militaire de la Fédération de Russie, en soutien et à la demande du Président al-Assad. On ne pouvait mieux tomber, dans le climat de soulagement et d’espoir renaissant du peuple syrien et de son armée. Et de sécurité accrue dans une grande partie du territoire que l’Armée syrienne et les combattants du Hezbollah libèrent de jour en jour des mercenaires takfiristes et autres rebelles très peu modérés que nos gouvernants ont soutenus.»
Ludo De Brabander (VREDE)
27 septembre 2015
Organisations pacifistes belges
17 septembre 2015
Manlio Dinucci
il manifesto
12 septembre 2015
Le Soir et Libération
1er septembre 2015
Un point de vue de la CGSP Secteur Défense
19 juillet 2015
Luc Mampaey (GRIP)
GRIP
9 juillet 2015
Claudine Pôlet
1er juillet 2015
propos recueillis par Johanna Bouquet
BRUXELLES2
17 juin 2015
Manlio Dinucci
il manifesto
16 juin 2015
Patricia Villalon
16 juin 2015
Thibault Zaleski
5 juin 2015
Claudine Pôlet
6 avril 2015
Marcel Poznanski
6 avril 2015
Manlio Dinucci
il manifesto
17 février 2015
Manlio Dinucci
il manifesto
6 février 2015
Brice Poirier
ResistanceS
3 janvier 2015
Jenny Clegg (Campaign for Nuclear Disarmament)
CND
3 janvier 2015
Manlio Dinucci
il manifesto
16 décembre 2014
Sam Biesemans
11 décembre 2014
Contribution au débat de la 10e Conférence de Paix : « Quel avenir pour l’armée belge » ?
Albert Leimgruber
8 décembre 2014
Diana Johnstone
Counterpunch / Le Grand Soir
6 décembre 2014
Dorothée Sudan et Samuel Legros
CNAPD
1er décembre 2014
Manlio Dinucci
il manifesto
12 octobre 2014
Patricia Villalon
1er octobre 2014
Déclaration du CSO
25 septembre 2014
Intervention du CSO au contre-sommet de Cardif
4 septembre 2014
Ludo De Brabander (VREDE)
6 août 2014
Luc Mampaey (GRIP)
6 août 2014
Georges Berghezan
1er juillet 2014
VREDE
1er juillet 2014
Manlio Dinucci
il manifesto
17 juin 2014
Diana Johnstone
Le Grand Soir
10 juin 2014
Manlio Dinucci
Il manifesto
21 avril 2014
COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA CNAPD
14 mars 2014
Communiqué du CLEA
11 mars 2014
Claudine Pôlet
9 mars 2014
Nicolas Bárdos-Féltoronyi
EURASIA Info
1er mars 2014
Nicolas Bárdos-Féltoronyi
12 janvier 2014
Bruno Drweski
12 janvier 2014
Les derniers événements en Ukraine nous montrent une nouvelle fois l'opposition d'intérêts géopolitiques diamétralement opposés. D'un côté le projet atlantiste de Washington via Bruxelles, de l'autre le projet eurasiatique qui regrouperait la Russie, le Kazakhstan, la Biélorussie et d'autres Etats issus de l'ex-URSS, un projet si gênant pour les intérêts occidentaux.
Edouard Brion
12 janvier 2014
Manlio Dinucci
il manifesto
18 décembre 2013
VREDE
newsletter de VREDE
11 décembre 2013
Daniel Flinker, au nom du CLEA
1er décembre 2013
16 octobre 2013
Extrait d’une conférence de Agneta Norberg
16 octobre 2013
Patricia Villalon
16 octobre 2013
Manlio Dinucci
il manifesto
24 septembre 2013
Diana Johnstone
Le Grand Soir
1er juin 2013
Raisons pour lire : "Quand Le Monde… Décryptage des conflits yougoslaves", de Fabrice Garniron
Claudine Pôlet
13 avril 2013
Claudine Pôlet
1er avril 2013
IKV Pax Christi, The Guardian
1er avril 2013
Claudine Pôlet
27 décembre 2012
Manlio Dinucci
il manifesto
18 décembre 2012
Georges Spriet
VREDE
17 décembre 2012
Bahar Kimyongür
13 novembre 2012
Pascal Herren, doctorant en droit à l
Le Temps
9 novembre 2012
En 1860, un corps expéditionnaire français met le cap sur la Syrie, où un épouvantable massacre intercommunautaire vient de se produire. La paix reviendra vite, l'intervention est un succès. Mais ses intentions cachées sont moins nobles. Un cas qui résonne, de façon tragique, avec l'actualité.
Georges Spriet
VREDE
12 septembre 2012
Manlio Dinucci
il manifesto
4 septembre 2012
Georges Berghezan
15 mai 2012
Ludo De Brabander
Extrait du Bulletin d’Information de VREDE, mars 2012
31 mars 2012
Mouvement Chrétien Pour la Paix
31 mars 2012
Jean-Marie Chauvier
30 mars 2012
Intervention dans le débat du « Comité de Surveillance OTAN » Bruxelles, le 9 mars 2012
Stephen Gowans
What's Left
20 février 2012
M. K. Bhadrakumar
Asian Times
7 février 2012
30 décembre 2011
Carla Goffi et Ria Verjauw
29 décembre 2011
Mouna Alno-Nakhal
Mondialisation.ca
14 décembre 2011
L’interview du Président Bachar el-Assad, réalisée par la journaliste Barbara Walters et diffusée sur ABC News le 7 décembre 2011, a été l’objet d’une campagne de calomnies hystériques de la part de nos médias. Nombre de journalistes, commentateurs, analystes, se sont employés à présenter ce que le Président syrien avait déclaré, pour le retourner contre lui, le qualifiant de «  fou », de « dictateur sanguinaire », etc.
Domenico Losurdo
21 novembre 2011
Quelle est la nature du conflit qui investit la Syrie depuis quelques mois ? Je voudrais avec cet article inviter tous ceux qui ont à cœur la cause de la paix et de la démocratie dans les rapports internationaux à se poser quelques questions élémentaires, auxquelles, de mon côté, j’essaierai de répondre en laissant la parole à des organes de presse et journalistes qu’on ne peut suspecter de complicité avec les dirigeants de Damas.
Stephen Gowans
16 novembre 2011
« Lorsque les États-Unis regardent vers l'Asie, ils voient la Chine partout. » titre une manchette du New-York Times...
Stephen Gowans
11 novembre 2011
Manlio Dinucci
3 novembre 2011
Les avions de chasse OTAN stationnés à Decimomannu (Cagliari, Sardaigne) avaient à peine fini de bombarder la Libye que s’est immédiatement déroulée dans la base aérienne la manœuvre Vega 2011. Hôte d’honneur l’aviation israélienne, qui, avec celles italienne, allemande et hollandaise, s’est exercée à des « attaques à longue portée ». Comme le rapporte ce matin la presse israélienne elle-même, ceci entre dans le cadre de la préparation d’une attaque contre les implantations nucléaires iraniennes. La manœuvre fait partie de la coopération militaire Italie-Israël, établie par la Loi du 17 mai 2005. Elle entre aussi en même temps dans le « Programme de coopération individuelle » avec Israël, ratifié par l’OTAN le 2 décembre 2008, trois semaines environ avant l’attaque contre Gaza. Elle comprend non seulement des manœuvres militaires conjointes, mais l’intégration des forces armées israéliennes dans le système électronique OTAN et la coopération dans le secteur des armements. C’est ainsi que la seule puissance nucléaire de la région, Israël, se trouve de fait intégrée dans l’OTAN même si elle refuse de signer le Traité de non-prolifération (alors que l’Iran, qui ne possède pas d’armes nucléaires, l’a signé).
Domenico Losurdo
22 octobre 2011
Stephen Gowans
What's Left
21 octobre 2011
Mon journal local m'a informé ce matin que, avec l'assassinat de Mouammar Kadhafi, le "peuple libyen peut enfin tourner la page sur 42 années d'oppression brutale."
L'oppression a commencé lorsque Kadhafi a libéré la Libye de la tyrannie du pantin le roi Idris Ier, dont le drapeau est devenu la bannière des rebelles. Elle a continué avec l'expulsion par Kadhafi des bases militaires étrangères et avec la nationalisation du pétrole du pays.
IRIS - Institut de Relations Internationales et Stratégiques
5 octobre 2011
L’information, l’autre guerre d’Afghanistan
Claudine Pôlet et Carla Goffi
1er octobre 2011
Patricia Villalon
1er octobre 2011
Roland Marounek
1er octobre 2011
Georges Berghezan
1er octobre 2011
Après avoir examiné l’évolution des républiques du nord-ouest de l’ancienne fédération yougoslave, nous allons maintenant tenter d’évaluer l’intégration euro-atlantique des trois Etats méridionaux issus de la Yougoslavie : Macédoine, Monténégro et Serbie, sans oublier la province serbe du Kosovo, qui a unilatéralement proclamé son indépendance en 2008.
Georges Berghezan
1er octobre 2011
Domenico Losurdo
Il Manifesto
26 août 2011
Mohamed Bouhamidi
La Tribune (Algérie)
25 août 2011
«Combien de temps les forces aériennes de l’OTAN et spécialement celles de la France vont rester dans le ciel libyen pour protéger «une rébellion» incapable de se défendre, et la preuve irréfragable de son incapacité foncière est la présence de l’OTAN. » «A Tripoli, la bataille n’est pas gagnée du tout pour l’OTAN. En Libye, elle est déjà perdue pour elle et pour Sarkozy. Un peuple qui a tenu sous ce déluge de feu et une armée qui n’a pas connu de désertion dans cet enfer ne se réduisent pas avec quelques bombes supplémentaires. Avec ou sans Kadhafi, l’agression de l’OTAN butera sur la résistance d’un peuple héroïque, comme tous les peuples qui se battent pour leur indépendance. Serons-nous capables de développer de telles capacités à l’heure de vérité qui s’approche avec la politique du chaos, seule politique qui reste à des USA en déclin et à ces états vassaux face à la montée des BRICS et pour se sortir de la crise. »
Daily News (Afrique du Sud)
24 août 2011
Michel Wautelet
6 août 2011
Présentation faite à la conférence organisée dans le cadre de la commémoration Hiroshima-Nagasaki à l'Université de Mons
Roland Marounek
30 juin 2011
Marcel Poznanski
30 juin 2011
Georges Berghezan
30 juin 2011
Francine Verstraeten
30 juin 2011
Domenico Losurdo
27 avril 2011
Depuis quelques jours, des groupes mystérieux tirent sur les manifestants et, surtout, sur les participants aux funérailles qui ont suivi les événements sanglants. De qui sont composés ces groupes ? Les autorités syriennes soutiennent qu’il s’agit de provocateurs, essentiellement liés aux services secrets étrangers. En Occident, par contre, même à gauche on avalise sans aucun doute la thèse proclamée en premier lieu par la Maison Blanche : ceux qui tirent sont toujours et seulement des agents syriens en civil. Obama est-il la bouche de la vérité ? L’agence syrienne Sana rapporte la découverte de « bouteilles de plastique pleines de sang » utilisé pour produire « des vidéos amateurs contrefaites » de morts et blessés chez les manifestants. Comment lire cette information, que je reprends de l’article de L. Trombetta dans La Stampa du 24 avril ? Peut-être les pages qui suivent, tirées d’un essai qui sera bientôt publié, contribueront-elles à jeter quelque lumière là-dessus. Si quelqu’un se trouvait étonné voire incrédule à la lecture du contenu de mon texte, qu’il n’oublie pas que les sources que j’y utilise sont presque exclusivement « bourgeoises » (occidentales et pro-occidentales).
Anne Morelli
Éditorial du trimestriel "Femmes Pour la Paix" de janvier-mars 2011
7 avril 2011
Domenico Losurdo
5 avril 2011
Les mots ont-ils encore un sens ? En lisant des articles sur la guerre de Libye dans la presse anglo-saxonne et italienne, Domenico Losurdo a été frappé par l’inversion des signifiés. La propagande de l’OTAN, comme celle imaginée par George Orwell dans son célèbre roman d’anticipation, passe d’abord par un grossier trucage sémantique
Georges Spriet
3 avril 2011
Colette Moulaert
3 avril 2011
Roland Marounek
31 mars 2011
Diana Johnstone
CounterPunch
7 mars 2011
Moins de 12 ans après que l'OTAN ait mis la Yougoslavie en pièce sous les bombes, et détaché la province du Kosovo de la Serbie, il y a des signes que l'alliance militaire se prépare pour une autre petite «guerre humanitaire» victorieuse, cette fois contre la Libye. Les différences sont, bien entendu, énormes. Mais penchons-nous sur quelques-unes des similitudes troublantes.
Georges Berghezan
GRIP
14 janvier 2011
Écrit à la demande du Conseil de l’Europe, le rapport du sénateur Dick Marty sur les centres secrets de détention de l’Armée de libération du Kosovo dans le nord de l’Albanie en 1999-2000 a profondément secoué la société kosovare et les soutiens internationaux du gouvernement en place. En confirmant les allégations de trafic d’organes et en désignant l’actuel Premier ministre, Hashim Thaçi, comme celui qui contrôlait ce sinistre commerce, Marty a mis à nu les tentacules mafieux qui enserrent le Kosovo et la loi du silence qui a permis leur développement.
Roland Marounek
5 janvier 2011
Alain Joxe (Centre Interdisciplinaire de Recherches sur la Paix et d’Etudes Stratégiques)
Extrait de la publication du CIRPES, Le débat stratégique n° 111-112, sept-nov 2010
5 janvier 2011
Ben Cramer
5 janvier 2011
Francine Verstraeten
5 janvier 2011
Solidarité pour la Paix et la Réunification de la Corée (SPARK) - Séoul, Corée du Sud
Traduction par Pierre Piérart d’un article de « Space Alert » (Global Network Against Weapons and Nuclear Power in Space) - été
5 janvier 2011
Georges Berghezan
19 décembre 2010
Roland Marounek
1er octobre 2010
Roland Marounek
1er octobre 2010
Marcel Poznanski
1er juillet 2010
Roland Marounek
1er juillet 2010
Plate-forme Afghanistan
1er juillet 2010
Cnapd, Vrede, ...
1er juillet 2010

Avec ce mot d’ordre, la Cnapd, Vrede et de nombreuses associations du nord et du sud du pays, dont le CSO, appellent à une

MOBILISATION NATIONALE

LE 23 SEPTEMBRE

A GAND

pour exprimer leur opposition à l’actuelle politique de l’Union Européenne.

Manlio Dinucci
il Manifesto
1er juin 2010
Claudine Pôlet
5 avril 2010
Bert De Belder, Coordinateur Intal
5 avril 2010
Compte-rendu de la conférence conter la guerer en Afghanistan du 12 février à Bruxelles
Roland Marounek
2 janvier 2010
Roland Marounek
2 janvier 2010
Claudine Pôlet et Georges Berghezan
2 janvier 2010
Franz Weber
10 octobre 2009
Patrice Salzenstein (membre du Bureau National du Mouvement de la Paix, France)
10 octobre 2009
Georges Berghezan
5 octobre 2009
Résumé de Francine Verstraeten
5 octobre 2009
Colette Moulaert
1er octobre 2009
Henri Firket
8 août 2009
Exposé donné au Mundaneum de Mons, le 8 août 2009, dans le cadre de la conférence "Le compte à rebours d'une guerre nucléaire a-t'il commencé", tenue lors de la journée de Commémoration des bombardements de Hiroshima et Nagasaki
Roland Marounek
4 juillet 2009
Pierre Piérart
4 juillet 2009
Jürgen Rose
Tlaxcala / Zeit-Fragen
13 avril 2009
Discours du 13 avril lors de la « marche de Pâques » Rhin-Ruhr à Dortmund
Claudine Pôlet
8 avril 2009
Si les medias du monde n'ont pas voulu regarder toute la réalité de Strasbourg ce 4 avril et ont détourné délibérément les caméras et les reportages de la mobilisation des opposants à l'Otan, celle-ci a quand même eu lieu et il est de notre responsabilité d'en rendre compte dans son ensemble.
Diana Johnstone
7 avril 2009
Texte écrit en réponse à la désastreuse "non-manifestation" de Strasbourg
Pieter Terlinck
VREDE
5 avril 2009
Comme on s'y attendait, une seule image a fait le tour du monde, celle de violents affrontements et d'incendies de bâtiments. Les milliers de manifestants, venant de dizaines de pays différents, avec un message urgent aux chefs de gouvernements, ne sont pas apparus sur les petits écrans.
1er avril 2009
Document préparatoire pour l'atelier organisé par le CSO au contre-sommet de Strasbourg
Patrice Salzenstein (Mouvement de la Paix, France)
24 mars 2009
Mondialisation.ca
24 mars 2009
Discours de Franz Weber prononcé lors de la réunion internationale, organisée par le Forum de Belgrade du 23 au 24 mars 2009 dans la capitale serbe, à l’occasion du dixième anniversaire de l’attaque criminelle de l’OTAN contre la Serbie.
Manlio Dinucci (Il Manifesto)
18 mars 2009
La locomotive [de la course au réarmement] est l’OTAN, dont la dépense est en augmentation continue du fait de la montée en puissance de la machine de guerre et de l’envoi des forces armées dans des théâtres d’opérations lointains, comme l’Afghanistan. Selon les dernières données officielles , cette dépense a dépassé en 2008 les 895 milliards de dollars, équivalents aux deux tiers de la dépense militaire mondiale. En réalité, elle est encore plus haute.
Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire (ACDN)
12 février 2009
L’Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire (ACDN) a poursuivi son enquête sur les 1000 bombes guidées GBU-39 livrées à Israël par les États-Unis quelques semaines avant l’opération « Plomb durci » contre Gaza. L’enquête confirme l’essentiel des allégations initiales de l’association : ces armes radioactives contiennent bien de l’Uranium Appauvri, qui en fait des armes à caractère génocidaire.
Claudine Pôlet
AO n°32
30 décembre 2008
Au cours de la conférence organisée par le Groupe Socialiste du Parlement Européen, Guy Roberts – Secrétaire général adjoint de l’Otan, délégué pour la politique en matière d’armes de destruction massive, a défendu la stratégie nucléaire de l’Otan et plaidé pour le maintien de la supériorité nucléaire militaire de l’Otan, comme une garantie sine qua non de la sécurité transatlantique.
Roland Marounek
AO n°32
30 décembre 2008
Le 23 septembre dernier, Le Secrétaire Général de l'ONU Ban Ki-Moon et le Secrétaire Général de l'Otan Jaap de Hoop Scheffer ont signé en toute discrétion une « Déclaration commune sur la collaboration des Secrétariats des Nations Unies et de l’OTAN ». Ahurissant, non seulement pour le contenu de la déclaration, suffisamment vague pour rendre cette coopération extensible à loisir, mais surtout parce que l'existence même d'un tel accord de collaboration vise à octroyer à l'Otan un statut officiel de co-responsabilité dans le maintien de la paix mondiale.
Roland Marounek
AO n°32
30 décembre 2008
Pierre Piérart
Éditorial du bulletin de l'AEPGN, décembre 2008
30 décembre 2008
Non à la guerre et à ses crimes contre l’humanité, oui à la paix, au désarmement, à l’aide au développement et à la réconciliation
Georges Berghezan
AO n°32
30 décembre 2008
Avec de nombreux mois de retard, la mission européenne EULEX a entamé, le 9 décembre, son déploiement au Kosovo. Paradoxalement, ce déploiement fait suite à une importante victoire diplomatique de la Serbie car, contrairement à ses buts initiaux, EULEX n’aura pas pour mandat d’encadrer le Kosovo indépendant, mais continuera à se baser sur des principes garantissant l’intégrité territoriale de la Serbie.
Karl Müller
Horizons et débats No 48
6 décembre 2008
Fin septembre début octobre 2008, peu de médias ont évoqué, et de façon brève, l’accord secret entre l’ONU et l’OTAN, signé par le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, et le Secrétaire général de l’OTAN, Jaap de Hoop Scheffer.
Alfred de Zayas, fonctionnaire de l’ONU à la retraite
Horizon et Débat
6 décembre 2008
Si le texte de la déclaration commune sur la collaboration entre l’ONU et l’OTAN est authentique, il s’agit là d’un scandale car il constitue une atteinte à l’esprit et à la lettre de la Charte des Nations Unies et il outrepasse les compétences du Secrétaire général de l’ONU. L’ONU doit rester indépendante et ne pas se placer aux côtés d’une alliance militaire. Il est évident que cela constitue un affront à l’égard de la Chine et la Russie ainsi que des 118 Etats «non-alignés».
Transnational Foundation for Peace and Future Research
3 décembre 2008
Les Nations Unies la considèrent comme secrète et, par conséquent, elle n'a pas été publiée sur sa page d'accueil, l'OTAN est heureuse de vous en donner une copie à la demande; les gouvernements membres de l'OTAN la connaissent; les principaux médias occidentaux l'ont à peine mentionné. Il s'agit de la Déclaration Commune sur la Coopération entre Secrétariats ONU/OTAN qui a été signée par les Secrétaires généraux de l'ONU et de l'OTAN en septembre de cette année. Pour dire le moins, cette Déclaration aurait dû soulever quelques sourcils. En fait, il aurait du être impossible pour SG Ban Ki-Moon, de signer un tel document avec toute alliance militaire, et encore moins de le faire sans le consentement des États membres des Nations Unies.
John Laughland
RIA Novosti / Eurasia
1er octobre 2008
Munich est donc souvent rappelé, en particulier dans les milieux néo-conservateurs étasuniens, pour justifier des guerres contemporaines qui, dit-on, sont elles aussi des ripostes à des agressions. Qu’il s’agît de la Yougoslavie de Slobodan Milosevic en 1999, de l’Irak de Saddam Hussein en 2003 ou de toute autre pays ou situation dans le monde, le mantra est qu’il ne faut pas répéter les erreurs de 1938.
Etrange, donc, qu’à l’occasion du 70ème anniversaire de Munich, les puissances occidentales aient au contraire exactement répété cette erreur.
Claudine Pôlet
30 septembre 2008
Georges Berghezan
30 septembre 2008
Roland Marounek
30 septembre 2008
Marcel Poznanski
30 septembre 2008
Claudine Pôlet
30 septembre 2008
John Laughland
30 septembre 2008
«Apparemment [Saakachvili] escomptait, tel les généraux argentins en envahissant en 1983 les îles Faulkland, que la guerre éclair de "libération nationale" soutiendrait sa popularité déclinante. Mais ce fut un mauvais calcul. Oui, Dick Cheney est venu à Tbilissi et réitéré sa promesse d’admettre la Géorgie dans l’OTAN, malgré la défaite subie, ainsi qu’une aide pour le rétablissement de l’intégrité territoriale du pays, mais dès janvier de l’année prochaine Cheney quittera ses fonctions, et ses promesses ne pèsent pas lourd. Et à en juger par la rapidité avec laquelle opère en Géorgie la "justice politique", il est possible que Saakachvili le suive bientôt dans sa retraite anticipée, si, bien sûr, il n’est pas frappé par un destin plus tragique.»
Roland Marounek
7 juillet 2008
Commentaires à la Carte Blanche des ministres De Crem et De Gucht parue dans De Standaard et Le Soir "Pourquoi la Belgique est-elle présente en Afghanistan ?"
Marcel Poznanski
30 juin 2008
Patrice Salzenstein
Mouvement de la Paix (France)
23 juin 2008
Prague (République tchèque), 23.06.2008. Rencontre avec Jan Tamas, un des principaux responsables du Mouvement pacifiste tchèque, qui a mené une grève de la faim en mai 2008
François Houtart
21 juin 2008
Texte présenté lors de la conférence "Quelle stratégie pour sortir du bourbier afghan ?" du 21 juin 2008
Georges Spriet
21 juin 2008
Texte présenté lors de la conférence "Quelle stratégie pour sortir du bourbier afghan ?" du 21 juin 2008
Roland Marounek
21 juin 2008
Texte présenté lors de la conférence "Quelle stratégie pour sortir du bourbier afghan ?" du 21 juin 2008
Claudine Pôlet
21 juin 2008
Texte présenté lors de la conférence "Quelle stratégie pour sortir du bourbier afghan ?" du 21 juin 2008
Rainer Braun
21 juin 2008
Texte présenté lors de la conférence "Quelle stratégie pour sortir du bourbier afghan ?" du 21 juin 2008
Georges Spriet
19 mars 2008
Marcel Poznanski
19 mars 2008
Georges Spriet
19 mars 2008
Diana Johnstone
Counter Punch / Investig'action
18 février 2008
On se croirait dans le Meilleur des mondes. La machine de propagande occidentale a tourné à plein rendement pour célébrer le dernier miracle de l'Otan : la transformation du Kosovo serbe en Kosova albanais.
14 février 2008
Plusieurs organisations de solidarité internationale (intal, 11.11.11 flamande, Oxfam Solidarité et UCOS) et de paix (Pax Christi flamand, StopUsa, Vredesactie et Vrede) lancent une pétition pour demander du Ministre de la Défense Pieter De Crem de ne pas envoyer des avions F-16 en Afghanistan. Ci-dessous vous trouverez le texte de la pétition. Vous pouvez la signer sur le site de 11.11.11 – la coupole flamande du mouvement Nord-Sud. : http://www.11.be/index.php?option=content&task=view&id=104014
Ludo De Brabander et Georges Spriet (Vrede), Pol De Vos (StopUSA)
6 février 2008
Georges Berghezan
28 décembre 2007
Ainsi, en dépit du manque d’accord au Conseil de sécurité de l’ONU, les Etats-Unis et les principaux Etats européens ont décidé d’octroyer un statut d’« indépendance supervisée » au Kosovo, province de Serbie, peuplée d’une majorité d’albanophones.
Patrice Salzenstein
Mouvement de la Paix
20 décembre 2007
Reportage de Patrice Salzenstein, membre du Bureau National du Mouvement de la Paix (France), en déplacement à Wroclaw, Pologne
Roland Marounek
8 novembre 2007
Les efforts de la propagande pour faire passer l'occupation de l'Afghanistan par l'Occident pour une pure opération d'aide et de reconstruction, ne résistent à la réalité, et le masque humanitaire du bon impérialisme en Afghanistan est en train de s'effondrer.
Claudine Pôlet
6 novembre 2007
Contribution à la conférence «La paix n'a pas besoin de nouveaux missiles»
Georges Spriet (VREDE)
6 novembre 2007
Contribution à la conférence «La paix n'a pas besoin de nouveaux missiles»
Bernard Adam, directeur du Grip
6 novembre 2007
Editorial du « Nouvelles du GRIP » 2/2007
Nils Andersson (ATTAC France)
6 novembre 2007
Contribution à la conférence "La paix n'a pas besoin de nouveaux missiles"
Georges Berghezan
30 septembre 2007
Face à la menace de proclamation unilatérale de l’indépendance par les autorités albanaises du Kosovo, l’unité de façade de l’Union européenne est en train de s’effondrer. Entre l’indépendance promise par Washington et les menaces de veto russe, Bruxelles n’a pas trouvé de cap et son engagement dans les Balkans est remis en question.
Georges Berghezan
30 septembre 2007
Claudine Pôlet
30 septembre 2007
Roland Marounek
30 septembre 2007
Les choses dans les zones d'agression US en Asie centrale ne se déroulent en effet pas exactement comme prévu par les dirigeants états-uniens et leurs alliés. Ce qui était impensable il y a 4 ans est en train de prendre doucement forme : la déroute des forces occidentales en Irak et en Afghanistan, et cette perspective sème manifestement la panique et la division dans les rangs alliés.
Réseau Voltaire
3 juillet 2007
Le 2 juillet 2007, Mordechaï Vanunu a été condamné par la « justice » israélienne à 6 mois de prison de prison ferme et 6 mois avec sursis pour avoir brisé « sa promesse de silence », c’est à dire non pas pour avoir tenu des propos illégaux, mais pour s’être exprimé.
Ben Cramer
30 juin 2007
Tous les ingrédients sont désormais réunis pour revisiter à trente ans d’intervalle la crise des euromissiles.
Pierre Piérart
30 juin 2007
Réponse à l'article du Général. Briquemont « La dissuasion : une implacable réalité », paru dans La Libre Belgique du 23 mai 2007
Georges Berghezan
30 juin 2007
Roland Marounek
30 juin 2007
5 mai 2007
La Conférence internationale contre la militarisation de l’Europe réunie les 5 et 6 mai à Prague a lancé un appel à toutes les organisations luttant pour la paix. Nous le publions ci-dessous et invitons toutes les associations belges à s’y joindre et à le faire connaître largement.
Claudine Pôlet
18 mars 2007
Le sommet de Riga n’avait certes pas discuté ni entériné publiquement l’adhésion d’Israël à l’Otan, il n’avait pas débattu non plus d’une possible agression nucléaire contre l’Iran. Les divergences et les craintes de certains pays membres risquaient de s’étaler trop ouvertement. La règle du consensus devait être sauvée dans la forme. Il n’empêche que dans les cercles dirigeants de l’Otan, à l’abri des institutions et des opinions publiques, Israël fait déjà partie de l’Otan et les plans de guerre inclus nucléaire s’élaborent contre l’Iran.
Georges Berghezan
18 mars 2007
Même si son document ne cite pas le mot « indépendance », c’est bien ce qui est offert par Ahtisaari : le Kosovo se verrait octroyer tous les attributs réservés aux Etats souverains[...] Jusqu’à présent, le processus s’est passé anicroche, ou presque.
Marcel Poznanski
18 mars 2007
L’Afghanistan est nettement moins médiatisé que l’Irak et pourtant c’est bien une guerre avec son cortège de morts, de blessés, de famine, de destructions de villes, de villages, la fuite de millions d’habitants à l’extérieur du pays. En Belgique, un groupe d’Afghans font la grève de la faim dans l’église des Minimes à Bruxelles pour obtenir le statut de réfugié. Comme le gouvernement belge intervient soi-disant en mission humanitaire, il ne peut pas reconnaître qu’il existe des réfugiés. Donc ces immigrés viennent uniquement profiter de l’hospitalité belge. C’est extraordinaire : plus l’OTAN intervient humainement plus les gens fuient le pays !
Vladimir Caller
18 mars 2007
La tournée européenne de l’homme politique japonais et, en particulier, ses visites aux sièges de l’UE et de l’OTAN, méritent probablement le qualificatif d’historique. En effet, c’est la première fois qu’un chef d’un gouvernement supposé observer, par mandat constitutionnel, une vocation pacifiste, se rend en visite officielle au siège d’une alliance militaire avec l’objectif – certes, encore non avoué – de préparer l’entrée du Japon comme membre à part entière de cette alliance.
Manlio Dinucci (Il Manifesto)
17 février 2007
Le doublement projeté de la base étasunienne de Vicenza entre dans un cadre qui va bien au-delà de l’environnement local : le Pentagone est en fait en train de redéployer troupes et bases depuis le centre et le nord de l’Europe dans sa région méridionale et orientale, pour déployer plus rapidement et efficacement ses propres forces soit au Moyen-Orient et en Afrique, soit en Asie centrale. Dans cette réorientation stratégique, les commandements et les bases étasuniennes en Italie jouent un rôle clé. Cela implique l’augmentation de tout le système militaire étasunien dans notre pays.
Pierre Piérart
29 décembre 2006
Roland Marounek
23 décembre 2006
L'implication de l'OTAN en Afghanistan est un cas d'école, tant pour la façon dont elle s'est déroulée, la rhétorique humanitaire avec laquelle on nous fait avaler cet embourbement militaire, que pour ce que cela nous peut apprendre des missions 'de paix' meurtrières à venir (Irak, Liban, Soudan…)
Collectif Échec à la guerre
10 décembre 2006
Ce document est le résultat de lectures, de réflexions et de discussions au sein du Collectif Échec à la guerre. Suite à la rédaction d’une première ébauche, il a été enrichi par de nombreux apports individuels et par d’autres débats au sein d’organismes membres du Collectif. Dix-huit questions sont formulées, regroupées en 5 sections. L’ordre dans lequel ces questions sont abordées répond à une certaine logique; mais la plupart du temps les réponses formulées sont indépendantes les unes des autres, ce qui permet de les explorer selon les préoccupations et les priorités de chacunE. La table des matières donne un aperçu rapide de l’ensemble des questions et permet, en cliquant sur l’une ou l’autre question, de se rendre directement à la portion du texte qui y répond.
Marcel Poznanski
30 septembre 2006
Pierre Galand
30 septembre 2006
Pierre Piérart
Alerte OTAN n°22
28 juin 2006
Roland Marounek
Alerte OTAN n°22
28 juin 2006
Marcel Poznanski
Alerte OTAN n°22
28 juin 2006
Georges Berghezan
Alerte OTAN n°22
28 juin 2006
Georges Spriet
VREDE
28 juin 2006
Dans les cercles de la social démocratie en Belgique, les amours avec l’Otan semblent prendre froid. L’époque de Pol Henri Spaak ou, plus récente, de Willy Claes, est révolue. Le Ministre de la Défense Flahaut veut prendre l’initiative. Le SP.a semble complètement d’accord. Mais quel est leur liberté de jeu?
Claudine Pôlet
24 juin 2006
Le 6 juin 2006, une réunion commune des commissions de la Défense et des Relations Extérieures de la Chambre et du Sénat s'est tenue, en vue d'interpeler les ministres De Gucht et Flahaut sur "le débat sur l' avenir de l'Otan". Un sommet des ministres de la Défense devait se tenir quelques jours plus tard, et le sommet des chefs d'Etat est en préparation pour novembre 2006.
Pol De Vos
7 juin 2006
Un banal incident au cours d'une manifestation anti-OTAN coûte son immunité à l'europarlementaire allemand Tobias Pflüger
Viktor Litovkine, commentateur militaire de RIA Novosti
RIA Novosti
5 juin 2006
Le port de Feodossia est bloqué depuis bientôt une semaine. Ce port où le cargo "Advantage", de l'US Navy, a débarqué des conteneurs "suspects" aux yeux des habitants de la Crimée, ainsi que des véhicules militaires et d'autres matériels de guerre.
Jean Toschi
15 mai 2006
Exposé donné lors de la conférence à Bruxelles sur le Kosovo « Indépendant et multiethnique ? »
Frédéric Saillot
15 mai 2006
Exposé donné lors de la conférence sur le Kosovo: «Indépendant et multiethnique?»
Michel Collon
8 mai 2006
Deux minutes de votre temps, pour aider à sauver la vie de Bahar... Ce citoyen belge d'origine turque risque d'être extradé vers la Turquie, bien connue pour ses prisons «droits de l'homme garantis» où l'on meurt très souvent «accidentellement». Que lui reproche Ankara ? Avoir lancé des tracts au parlement européen en novembre 2000 pour dénoncer... la situation scandaleuse dans ces prisons !
7 mai 2006
«Nous, femmes et hommes des mouvements sociaux de toute l’Europe, nous sommes venus à Athènes après des années d’expériences communes, luttant contre la guerre, le néolibéralisme, toutes les formes d’impérialisme, de colonialisme, de racisme, de discrimination et d’exploitation, contre tous les risques d’une catastrophe écologique...»
Manlio Dinucci
Il manifesto
30 avril 2006
Washington fait pression pour l’élargissement de l’Otan à l’est. La raison en est claire : cela lui permet de faire avancer ses propres forces et bases vers l’est. Confirmé par le fait que la secrétaire d’état Condoleeza Rice, après sa rencontre « informelle » de Sofia, a signé un important accord officiel avec le gouvernement bulgare. Cet accord autorise le Pentagone à utiliser quatre bases militaires bulgares. [...] L’accord consent en outre aux Etats-Unis d’utiliser les bases pour des « missions en pays tiers sans l’autorisation spécifique des autorités bulgares ». Celles-ci renoncent aussi à exercer le droit de juridiction sur des délits commis en Bulgarie par des militaires étasuniens.
Georges Berghezan
28 avril 2006
25 juin 1991 : la Slovénie et la Croatie proclament unilatéralement leur indépendance, l’armée yougoslave se déploie aux frontières internationale du pays. Trois jours plus tard, dans le village de Holmec, à la frontière entre la Slovénie et l’Autriche, trois jeunes conscrits, attaqués par la police slovène qui a encerclé leur tank, agitent un drapeau blanc et se rendent. Ils sont froidement exécutés par les policiers, en présence d’un cameraman de la chaîne autrichienne ORF. Il s’agit du premier crime de guerre documenté des conflits qui ensanglanteront l’ex-Yougoslavie durant les 8 années suivantes.
Georges Berghezan
31 mars 2006
Slobodan Milosevic est mort, alors que son procès entrait dans sa dernière ligne droite. Sans entrer dans la polémique entourant son décès, il est cependant clair que l’ancien président serait encore en vie si le Tribunal pénal international (TPI) sur l’ex-Yougoslavie n’avait pas rejeté sa demande d’être soigné à Moscou.
Vladimir Caller
31 mars 2006
Lorsque, en octobre 1999, j’interrogeais l’ancien Secrétaire Général des Nations Unies Javier Pérez de Cuellar en fonctions pendant la naissance de la crise balkanique à propos de l’inculpation qui venait d’être lancée contre le président yougoslave Milosevic, ce diplomate me répondit : « Si ce Tribunal s’intéressait vraiment à juger les responsables de la tragédie yougoslave, il devait plutôt interroger Hans-Dietrich Genscher ».
Roland Marounek
31 mars 2006
Tout le monde est très content. Évidemment, chacun affiche une mine grave, et déclare invariablement, en réprimant parfois à grand peine un sourire de satisfaction, qu'il "regrette qu'il soit mort avant d'avoir été jugé", "il regrette au nom des victimes qui attendaient justice", etc, etc. Même discours obligé dans pratiquement tous les médias, eux qui nous avaient si bien persuadé de l'évidence des crimes de Milosevic… "La mort de Milosevic, une tragédie pour les victimes, une catastrophe pour le TPI"
Hans Lammerant et Fabien Rondal
31 mars 2006
Hans Lammerant et Fabien Rondal
Forum voor Vredesactie
21 février 2006
Contribution très intéressante du Forum Voor Vredesactie au débat qui se développe dans notre pays sur le rôle futur de l'Otan, la raison d'être de l'adhésion de la Belgique à l'Alliance Atlantique, la définition d'une politique extérieure, la conception de la sécurité et de la défense, au sein de l'Europe et du monde.
Michel Chossudovsky
Global Research
10 février 2006
La préparation d'une véritable guerre contre l'Iran au cours de laquelle des ogives nucléaires pourraient être utilisées est entrée dans sa phase finale. Les partenaires de la coalition qui comprend les USA, Israël et la Turquie sont "dans un état de préparation avancé". Le projet militaire a été approuvé par l'OTAN mais on ne connaît pas encore les modalités de la participation de l'Alliance aux attaques aériennes. Le fait que les USA et Israël préparent un holocauste nucléaire au Proche-Orient ne figure pas au programme des anti-guerre et des anti-mondialisation.
Roland Marounek
20 décembre 2005
Le bras de fer opposant les USA et alliés usuels à certains membres de l'OTAN, principalement la France, semble tourner doucement en faveur des premiers. Les USA faisaient pression depuis des mois sur l'OTAN pour obtenir la fusion de la mission "Liberté Immuable" (OEF, Operation Enduring Freedom) avec la mission de maintien de la paix chapeautée par les Nations Unies, la Force internationale d'assistance à la sécurité
16 décembre 2005
«En tant que physiciens, nous nous sentons porteurs d’une responsabilité particulière vis-à-vis des armes nucléaires: notre profession les a créées il y a 60 ans. Nous souhaitons exprimer notre opposition à la nouvelle et choquante politique américaine relative à l’usage des armes nucléaires et qui est actuellement en discussion. Nous demandons à nos organisations professionnelles de prendre position sur cette question, au Congrès américain de mener des auditions publiques, et aux média et au public en général de débattre de cette nouvelle politique et de faire entendre leurs voix.»
Pierre Piérart
15 décembre 2005
Arnaud Ghys, CNAPD
7 décembre 2005
Journée de réflexion de l'Institut Emile Vandervelde sur l'évolution de l'OTAN
6 décembre 2005
Bombspotting
4 décembre 2005
«En tant que citoyens belges, nous sommes aujourd'hui obligés de déclarer notre ministre des Affaires étrangères, Karel De Gucht, temporairement "dans l'incapacité de gouverner" en raison de graves manquements et de la mise en danger de millions de vies humaines. »
Bombspotting
2 décembre 2005
Une parodie politique organisée par l'asbl Bomspotting durant laquelle le ministre des Affaires étrangères Karel De Gucht était démis de ses fonctions pour une journée et un comité intérimaire plaçait le retrait des armes nucléaires à l'agenda du prochain Sommet de l'OTAN se transforme en poursuites judiciaires.
Roland Marounek
30 septembre 2005
...l'Europe envoyée en avant tireur pour ces négociations avec l'Iran, serait beaucoup plus crédible dans sa volonté affichée de lutter contre la prolifération nucléaire, si elle commençait elle-même par se débarrasser des bombes nucléaires qui se trouvent sur son territoire. Pour rappel, 480 têtes nucléaires bien réelles, elles, sont disposées en Europe dans plusieurs pays de l'OTAN, dont la Belgique, en violation du TNP. Avant de se laisser emporter dans une campagne contre la menace iranienne, et de participer éventuellement à de nouvelles agressions préventives, nous devons exiger de nos gouvernements que nos propres pays cessent d'être la base de menaces nucléaires.
Georges Berghezan
30 septembre 2005
Le 18 juillet, Vuk Draskovic, ministre des Affaires étrangères de Serbie-Monténégro, et Jaap de Hoop Scheffer, secrétaire général de l’OTAN, signaient un accord autorisant le transit des troupes de l’Alliance atlantique à travers la Serbie et le Monténégro. Garantissant également l’immunité des troupes face à toute poursuite judiciaire dans ce pays, cet accord sur les « lignes de communication » en rappelle étrangement un autre, rejeté par la partie serbe en février 1999 lors des pourparlers de Rambouillet. Ce refus, provoqué par l’intransigeance des Etats-Unis qui reconnurent avoir volontairement « placé la barre trop haut », fut utilisé comme casus belli par l’OTAN qui entama 78 jours de raids meurtriers et finit par s’emparer du Kosovo, pour en faire un haut lieu du nettoyage ethnique, du crime organisé et de la débâcle économique.
Pierre Piérart
8 septembre 2005
Événements qui se sont déroulés de septembre à décembre 1945
D'après les comptes rendus de Andy WILCOXSON
B. I. n° 102, septembre 2005
1er septembre 2005
Les dernières sessions avant l'interruption de l'été ont été consacrées à la fin du témoignage du général Bozidar Delic, ex-commandant de la 549e brigade motorisée de l'armée yougoslave basée à Prizren, responsable de la partie sud du Kosovo, le long de la frontière entre la Macédoine et l'Albanie.
Joëlle Penochet
31 août 2005
Le soixantième anniversaire des bombardements d'Hiroshima et Nagasaki a été commémoré aux Etats-Unis dans la plus grande discrétion ; en France, rares sont les medias qui ont osé remettre en question la version officielle de cet événement qui a fait basculer le monde dans une ère de barbarie sans équivalent dans l'histoire de l'humanité. En 1991, juste après la fin de la guerre froide qui maintenait « l'équilibre de la terreur », a commencé une nouvelle guerre nucléaire, silencieuse, qui se poursuit avec la complicité de l'ensemble de la « communauté internationale ».
Diana Johnstone
Le Manifeste
30 août 2005
L'accusation, selon laquelle Milosevic serait coupable de tous les crimes commis au cours des guerres de désintégration de la Yougoslavie en tant que meneur d'une prétendue "entreprise criminelle collective" pour créer "la Grande Serbie", est en train de fondre encore plus rapidement que la glacière arctique. Le 25 août, le procureur adjoint Geoffrey Nice a dû admettre une évidence: que le Président Milosevic n'avait pas cherché à créer une "Grande Serbie".
Diana Johnstone
30 août 2005
L'accusation, selon laquelle Milosevic serait coupable de tous les crimes commis au cours des guerres de désintégration de la Yougoslavie en tant que meneur d'une prétendue "entreprise criminelle collective" pour créer "la Grande Serbie", est en train de fondre encore plus rapidement que la glacière arctique. Le 25 août, le procureur adjoint Geoffrey Nice a dû admettre une évidence: que le Président Milosevic n'avait pas cherché à créer une "Grande Serbie".
Pierre Piérart
28 août 2005
Aujourd’hui le risque de conflagration nucléaire est toujours d’actualité malgré la fin de la guerre froide. Des milliers de têtes nucléaires sont toujours braquées sur des centaines de villes d’Europe et d’Amérique.
Pierre Piérart
20 août 2005
Hiroshima n'a pas provoqué le choc escompté auprès des responsables militaires et même politiques de l'empire du Levant. Il n'en sera pas de même le 8 août avec l'entrée en guerre de l'URSS en Manchourie qui va atteindre sérieusement le moral du Japon.
Pierre Piérart
3 août 2005
Les évènements du mois d'août démontrent clairement que Hiroshima et Nagasaki n'ont contribué que partiellement à la fin de la guerre (le Japon est à bout de souffle et a déjà entamé des démarches pour capituler) et que Truman, pressé de mettre fin aux hostilités a accepté une capitulation explicitement inconditionnelle avec, cependant, la reconnaissance implicite du maintien de la monarchie impériale.
Gianvito Lo Vecchio
La Reppublicca / Bellaciao
28 juillet 2005
C’est une embarcation allemande qui devrait étudier une algue. Mais son équipement semble trop sophistiqué. Des torpilles à bord pour étudier une algue. L’Alliance s’est échoué sur un bas-fond et l’île est à présent blindée. Une interrogation parlementaire de l’Olivier, le Parquet ouvre une enquête
Latif Pedram
http://www.afghana.org/html/article.php?sid=1559
15 juillet 2005
Lors de son voyage en mon pays, en mars, la secrétaire d'Etat américaine, Condoleezza Rice, avait déjà fait les louanges du processus démocratique supposé s'y dérouler et conseillé aux pays de la région de s'en inspirer. Ces propos en ont fait ricaner plus d'un en Afghanistan.
Pierre Piérart
10 juillet 2005
Juillet. Dans les heures qui suivirent la mort de président Franklin Roosevelt, survenu le 12 avril 1945, plusieurs responsables politiques approchèrent le nouveau président Harry Truman pour le mettre au courant du projet Manhattan dont il ignorait l'existence.
Pierre Piérart.
3 juillet 2005
Le projet de bombe atomique américain, connu sous le nom de « projet Manhattan », initié par les physiciens Szilard et Teller en vue de dissuader les Allemands de le faire, n’avait plus lieu d’exister.
Pierre Piérart
3 juillet 2005
Après la capitulation des armées allemandes dans le Nord de l'Italie, le 2 mai 1945 , plusieurs évènements en relation avec la tragédie de Hiroshima et de Nagasaki auront lieu dans la période du mois de mai.
Pierre Piérart
3 juillet 2005
Juin. Klaus Fuchs fournit une description détaillée de la bombe au plutonium aux Soviétiques. Togo, ministre des Affaires étrangères, interviendra auprès de l'ambassadeur soviétique, J. Malik, pour qu'il facilite les médiations entre le Japon et les Etats-Unis. Cette démarche diplomatique n'aura aucun effet.
Pierre Piérart
Alerte OTAN n°18
30 juin 2005
Depuis quelques temps l’AMPGN à lancé l’idée de se débarrasser en Europe des 480 bombes nucléaires B-61 entreposées en Allemagne, en Belgique, en Italie, aux Pays-Bas et en Turquie, qui font de ces cinq pays, qui ont accepté de partager l’arme nucléaire avec les Etats-Unis, des puissances nucléaires absolument illégales. En effet, l’article II du TNP interdit à tout pays de partager l’arme nucléaire avec une puissance qui la détient. En Europe et en Turquie les 480 bombes B-61 sont réparties dans une dizaine de bases de l’OTAN dont celle de Kleine Brogel en Belgique.
Claudine Pôlet
Alerte OTAN n°18
30 juin 2005
Au moment où l’OTAN engage discrètement des négociations avec Israël pour préparer son intégration à l’Alliance, il faut cesser de faire silence !
Diana Johnstone
30 juin 2005
Que veulent exprimer ceux qui déclarent que le principal argument en faveur du "oui" serait de permettre à l'Europe de tenir tête à la superpuissance américaine ? Si l'on se rapporte aux textes - notamment l'Article I-41 qui lie la politique de défense à l'Otan - cette déclaration pourrait être évacuée comme une simple contre-vérité. Pourtant, il est peut-être plus utile d'accepter que la plupart de ceux qui le disent ne mentent pas mais ont une idée particulière en tête, et de tenter de comprendre le fondement de cette idée.
Michel Collon
8 mai 2005
Déclaration finale au procès en appel contre les flics ayant brutalisé Michel Collon lors de la manif contre la guerre de l'OTAN en avril 1999
Entretien avec le Général Henri Paris, président de la Fédération des officiers de réserve républica
L’Humanité
4 mai 2005
Pierre Piérart
2 mai 2005
Il y a 60 ans la tragédie de Hiroshima et Nagasaki se précisait malgré l'écroulement de l'Allemagne nazie.

Le projet de bombe atomique américain, connu sous le nom de « projet Manhattan », initié par les physiciens Szilard et Teller en vue de dissuader les Allemands de le faire, n'avait plus lieu d'exister.
Comager
29 avril 2005
Le Traité de Washington, toujours en vigueur, alors que les raisons stratégiques de sa signature ont disparu avec la dissolution de l’URSS, du Pacte de Varsovie et du Comecon est niché dans le TEC comme un virus dans un programme informatique.
Pierre Piérart et Henri Firket
19 avril 2005
Diana Johnstone
15 avril 2005
Les auteurs de ce texte [la Constitution] semblent vouloir faire de l'Union Européenne le "bon flic" à côté du "méchant flic" américain dans la croisade militaire pour une mondialisation néolibérale.
Compte rendu rédigé par Andy Wilcoxson
B-I
1er avril 2005
«...Le témoin a expliqué combien l'avait préoccupé le fait que ses rapports sur la situation au Kosovo envoyés aux différentes capitales européennes ne se reflétaient pas dans les publications des gouvernements concernés. Il a déclaré que quand il avait pris ses fonctions de chef de la mission, ses collègues lui avaient dit qu'il y avait une contradiction permanente entre ce qui était rapporté aux gouvernements européens et ce que ces gouvernements disaient à leurs peuples...»
Georges Berghezan
26 mars 2005
Le « voyage pour rompre cinq ans de silence » organisé par le Comité Surveillance Otan et d’autres organisations a mis en évidence les conséquences désastreuses de la guerre contre la Yougoslavie menée par l’Otan. Le rapport de ce voyage vient de paraître. Voici un extrait de ses conclusions
Pierre Piérart
26 mars 2005
Lors du débat sur la « Constitution européenne » sur la chaîne 2 de la télévision française, ce jeudi 17 février, Monsieur Strauss-Kahn a déclaré que la défense européenne sera dans l’avenir une défense basée sur la dissuasion nucléaire. Ce que Chirac avait insinué il y a une dizaine d’années environ est confirmé par un responsable socialiste !!! Strauss- Kahn a lâché le morceau sur un sujet tabou et cela à trois mois de la révision du TNP dont apparemment il se fiche éperdument. Ainsi donc la France (ni Chevènement ni le journaliste modérateur n’ont manifesté le moindre étonnement) se croit autorisée à imposer l’armement atomique aux 25 membres de l’Union européenne parmi lesquels la Suède, l’Irlande, la Finlande, l’Autriche, Chypre et Malte, six pays qui ne sont pas membres de l’Alliance.
26 mars 2005
Le Comité de Surveillance OTAN demande à la CNAPD de bien vouloir prendre en charge une campagne au sujet de la révision du TNP qui sera à l'ordre du jour en mai 2005 à New-York.
Claudine Pôlet
26 mars 2005
L’abstention constructive du Ministre Flahaut concernant une participation de la Belgique à la mission de l’OTAN en Irak s’est transformée en participation bien réelle. Un simulacre d’élections en Irak, une visite du président Bush à Bruxelles, ont suffi pour que notre pays offre des instructeurs policiers et militaires, des magistrats et de l’argent pour aider l’OTAN dans sa mission dite de formation des forces de sécurité irakienne.
Marcel Poznanski
26 mars 2005
Peu de gens savent que la Belgique a plus de 600 militaires à Kaboul et dans le nord du pays. Apparemment il n’y a pas de blessés et de tués parmi la troupe mais nous apprenons qu’il y a une moyenne de plus de quarante personnes tuées par mois. Lle nombres de blessés n’est pas précisé. « A part ça, tout va très bien, Monsieur le Premier ministre Verhofstadt….! ».
Charles Benedi
26 mars 2005
Depuis la deuxième guerre en Irak, qu’est-ce que les mouvements de la paix ont obtenu ? La démocratie à l’américaine est saluée partout dans le monde. La preuve de cette victoire sur la barbarie : il y a eu des élections en Irak. Finalement Bush n’avait-il pas raison ? Fort de ce succès, le motif de sa visite en Belgique est sans doute de demander que l’Otan et tous les membres soutiennent davantage la politique de « démocratisation » des Etats-Unis.
Salade-niçoise.net
30 janvier 2005
«Est-ce que le fait d’avoir un budget de défense supérieur à celui de tout les autres Etats réunis protège les Etats-Unis de la guerre ? Est-ce que leurs très nombreux services de sécurité et de renseignements les protègent du risque terroriste ? De plus, à quoi cela sert-il d’augmenter les capacités militaires de l’Union Européenne quand la France et la Grande-Bretagne ont déjà assez d’armement pour détruire une part importante de notre planète ?»
Marcel Poznanski
24 décembre 2004
Pierre Piérart
24 décembre 2004
Louis Magnin.
Balkans-Info
1er décembre 2004
La cour d'appel, présidée par le juge Theodor Meron, cherchant à se sortir du pétrin sans perdre la face, vient de rendre sa sentence au début novembre. Une sentence alambiquée qui reconnaît à la cour de première instance le droit à la décision qu'elle a prise, mais - point capital - qui en infirme la justification et l'opportunité.
RIA Novosti.
23 novembre 2004
800 000 mercenaires recrutés principalement dans les pays du Proche-Orient et formés en Albanie agissaient contre les autorités serbes du Kosovo à la fin des années 1990, a déclaré Nikolaï Ryjkov, membre du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe) intervenant la veille devant le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPI) en témoin à décharge dans le procès Milosevic.
Baudouin Loos
Le Soir
21 novembre 2004
Mordehai Vanunu a payé cher ses révélations sur les capacités nucléaires militaires d'Israël. C'était en 1986. Dix-huit ans de prison plus tard, il continue son combat...
Mouvement Chrétien pour la Paix
10 novembre 2004
Rencontre à Jerusalem de représentants du Mouvement Chrétien pour la Paix avec Mordechaï Vanunu
BBC
29 octobre 2004
«Mordechai Vanunu a été libéré de prison le 21 Avril de cette année mais la permission de quitter Israël lui a été refusée et de nombreux interdits lui sont imposés, y compris celui de communiquer avec des étrangers, que ce soit en personne ou même au téléphone. En dépit de ces interdits, il se joint à nous de Jérusalem pour sa première interview télévisée depuis qu’il a été libéré.»
Roland Marounek
Alerte OTAN n°15
10 octobre 2004
L'effondrement des charges contre Milosevic, la reconnaissance de leur inconsistance, mettrait en pleine lumière ce qui se cachait derrière, ce que les fervents croyant en l'histoire merveilleuse de l'Occident humanitaire refusent obstinément de voir, et qui se trouve pourtant sous leurs yeux . : de la Bosnie, du Kosovo, à l'Irak, on a d'un côté l'établissement durable de bases militaires US, et de l'autre l'imposition du libre-échange et de l'économie de marché. Et cela en suivant singulièrement les routes menant aux principales ressources énergétiques mondiales. Ainsi le résultat concret du Kosovo et des guerres de Yougoslavie précédentes, c'est d'une part un chapelet de bases militaires US en Bosnie, Croatie, Albanie, jusqu'à l'énorme base de Camp Bondsteel , et d'autre part le pillage colonial appelé 'libéralisation du marché'.
Pierre Piérart
10 octobre 2004
Vladimir Caller, Georges Berghezan, Jean Bricmont, Hernn Valverde
16 septembre 2004
Voilà que les raisons « humanitaires », qui avaient si efficacement servi à justifier le bombardement de la Yougoslavie en 1999, semblent toujours d’usage pour, cette fois, parachever la besogne en ordonnant le silence forcé de son ancien président. Ainsi, les juges du Tribunal pénal international de La Haye, faisant preuve d’une soudaine sollicitude pour l’état de santé de Slobodan Milosevic ont estimé qu’il est « trop malade pour assurer lui-même sa défense » et ont décidé de lui imposer les « services » de deux avocats, travaillant pour le compte dudit Tribunal.
15 septembre 2004
C’est avec beaucoup d’inquiétude et de colère que nous suivons les événements qui entourent le « procès » de l’ancien président de la RF de Yougoslavie, Slobodan Milosevic, « procès » qui se déroule au célèbre « Tribunal pénal international pour la Yougoslavie » (ICTY) et où les droits fondamentaux de l’accusé sont violés jour après jour, en même temps que tout sens des droits démocratiques et humains.
Stephen Gowans
15 septembre 2004
Il serait naïf de s’attendre à autre chose, là-bas, qu’à un verdict de culpabilité, dans l’affaire Milosevic, ne serait-ce que parce que le procès – organisé par les mêmes parties dont l’intérêt dans le démembrement de la Yougoslavie a finalement amené un président démocrate à lui faire la guerre au printemps 1999 – a servi un but clairement politique dès son commencement.
Christopher Black
14 septembre 2004
Les non-tribunaux connus en tant qu’ICTY ou son homologue (...) ont été institués, sont maintenus en place et contrôles principalement par les Etats-Unis, afin de diaboliser ceux qui résistant à leurs dictats, et ce, en vue de détruire la souveraineté de ces pays et, par implication, d’affecter la souveraineté de toutes les nations, hormis les Etats-Unis, et d’agir en tant que machines de propagande présentant des versions haussées des événements qui se sont déroulés dans ces pays, transformant sans exception les victimes de l’agression américaine en boucs émissaires et « criminels », et de masquer le rôle réel des Etats-Unis et de leurs alliés dans ces événements.
British Helsinki Human Rights Group
13 septembre 2004
Même en fonction des statuts dégoûtants de l'TPIY, le caractère unilatéral de cette décision d'imposer un conseil de défense (après avoir réduit le temps disponible au plaidoyer de l'accusé à environ la moitié du temps accordé à l'accusation) est une chose choquante. En allant à l' encontre de toutes les précédentes stipulations en la matière, la décision du tribunal est un pur exemple de pouvoir arbitraire. En tant que tel, l'TPIY a prouvé qu'il méprisait le pouvoir de la loi. Il suggère qu'obtenir un verdict est la préoccupation primordiale du tribunal et, étant donné que c'est l'accusation qui a réclamé qu'on impose un conseil à Monsieur Milosevic, il est difficile d'éviter la conclusion que la culpabilité à tout prix est devenue le principe directeur de ce tribunal.
12 septembre 2004
«Nous, soussignés, sommes outrés par la décision du tribunal de La Haye (ICTY) de vous imposer un conseil contre votre volonté et de vous priver de votre droit fondamental à vous défendre vous-même. Bien que nous ayons d’abord été d’accord de témoigner pour votre défense, dans ces conditions, nous ne pouvons ni ne voulons participer comme témoins dans de telles procédures.»
Sara Flounders
International Action Center
10 septembre 2004
L'éclatement de la Fédération yougoslave signifiait que les nombreuses industries de la Yougoslavie, y compris l'acier, les voitures, les produits pharmaceutiques, les usines chimiques, les chemins de fer, les mines, les raffineries et usines de transformation qui avaient été auparavant la propriété de toute la population ou des travailleurs de ces usines, ont été privatisées par la force. Ce sont des sociétés américaines, britanniques et allemandes qui les possèdent aujourd'hui. Les programmes sociaux, les fonds de pension, l'éducation gratuite et les soins de santé gratuits ont été atomisés. C'est l'histoire de ce crime d'occupation que le tribunal de l'Otan essaie aujourd'hui de passer sous silence en privant le président de la Yougoslavie, Milosevic, de son droit à présenter lui-même sa propre défense.
9 septembre 2004
«Dans le telles conditions, si mon témoignage en tant que témoins de la défense peut être utilisé contre Slobodan Milosevic et s’il ne sert ni l’objectivité ni l’adoption d’une réglementation juste, je refuse de prendre part au procès.»
Ian Johnson
CDSM-UK
2 septembre 2004
C’est une histoire de famille, et il s’agit d’une grosse famille. Elle comprend les puissances de l’Otan qui ont bombardé la Yougoslavie et le tribunal de La Haye qui traîne en justice les victimes mêmes de ces bombardements.
Ramsey Clark
International Action Center
2 septembre 2004
La législation internationale stipule que toute personne accusée d’un délit quelconque a le droit de se représenter personnellement face au tribunal qui traite son cas. Slobodan Milosevic ne fait nullement exception à cette règle. La chambre de jugement du Tribunal criminel international pour l’ancienne Yougoslavie a sabordé ses dernières prétentions à la légalité en tentant de priver l’ancien président de la Yougoslavie de ce droit de l’homme fondamental.
Pr. Kosta Cavoski
Balkans-Info / Princip (Belgrade)
1er septembre 2004
D'une manière tout à fait inattendue pour une opinion non initiée, Caria del Ponte, le procureur du TPI de La Haye, a rendu public, le 20 octobre 2003, un acte d'accusation contre les généraux de l'armée yougoslave Nebojsa Pavkovic et Vladimir Lazarevic, ainsi que les généraux de la police yougoslave Sreten Lukic et Vlastimir Djordjevic. Cet acte d'accusation restera mémorable par la façon dont on a échafaudé le concept d'association criminelle, qui, outre les quatre généraux cités ci-dessus, englobe également les plus hauts responsables yougoslaves et serbes.
Pierre Piérart
16 août 2004
29 juillet 2004
Une lettre, signée par 50 éminents juristes, professeurs de droits et avocats criminels internationaux originaires de 12 pays, a été envoyée aujourd’hui au secrétaire général, au Conseil de sécurité et à l’Assemblée générale des Nations unies, de même qu’au Tribunal de La Haye, qui fonctionne sous les auspices de l’ONU. Les signataires déclarent que « l’imposition d’un conseil juridique telle qu’elle a été envisagée constitue une violation remarquable des droits juridiques internationalement reconnus et qu’elle ne servira qu’à aggraver la maladie de Monsieur Milosevic, laquelle risque de déboucher sur une issue fatale, et de jeter encore plus le discrédit sur ces façons de faire. »
John Laughland
The Spectator (GB)
10 juillet 2004
Lundi, durant quelques heures, les institutions des droits de l’homme, un peu partout dans le monde, ont été frappées de terreur. Slobodan Milosevic devait entamer la présentation de sa défense au Tribunal pénal international pour l’ancienne Yougoslavie (TPIY), à La Haye, mais, en lieu et place, la discussion se concentra sur la santé fragile de l’ancien président, laquelle avait empiré suite aux rigueurs du procès. Lorsque le juge président, Patrick Robinson, déclara qu’un « réexamen radical » des débats serait désormais nécessaire, bien des âmes bien pensantes craignirent que leur pire cauchemar n’allât se réaliser – que le principal trophée de la communauté internationale dans sa croisade pour la moralité, n’allât pouvoir recouvrer la liberté, ne serait-ce que pour des raisons médicales.
Worker's World
8 juillet 2004
Le gang Bush a été si arrogant en menant unilatéralement la puissance militaire US en Irak, que la demande de Bush pour avoir l'aide de l'OTAN pourrait erronément être vue comme une étape vers la paix. Ce serait une mauvaise compréhension grossière du rôle de l'OTAN. L'OTAN n'est pas une organisation internationale de 'maintien de la paix'. C'est une alliance militaire conduite par les USA et les puissances coloniales européennes plus anciennes, dirigées contre les travailleurs et les nations opprimées.
Edward Herman
Balkans-Info
1er juillet 2004
De plus en plus de gens dénoncent la guerre à l'Irak. Inspirés par ce réveil de l'opinion publique, des observateurs plus consciencieux que d'autres commencent à comparer les mensonges qui ont servi à la déclencher à ceux qui ont justifié l'agression de la Yougoslavie. Un nombre croissant de livres et d'articles ouvre la voie à la logique de la vérité.
Dans cette logique, le Tribunal pénal international de La Haye est enfin perçu pour ce qu'il est : un lave-linge destiné à blanchir les vainqueurs. Et son "clou", le procès de Milosevic : une parodie destinée à noircir un bouc émissaire. Voici le texte d'un chroniqueur américain important qui donne le ton de cette prise de conscience.
George Havatzas
28 juin 2004
Contribution du Balkan Anti-NATO Center (BAN-c) à la conférence organisée par la Peace Association - Turkey
Roland Marounek
26 juin 2004
Pierre Piérart
26 juin 2004
Pendant les 18 ans qu’a duré le calvaire de Mordechai Vanunu la presse francophone n’en a pas parlé. C’est la raison pour laquelle Mordechai Vanunu n’est pas connu du public. Il a été kidnappé à Rome par les services secrets israéliens pour avoir révélé au « Sunday Times » l’existence d’un arsenal nucléaire de l’Etat hébreux. Cela lui a coûté 18 années d’emprisonnement dont 12 avec mise au secret.
Balkan Anti-NATO Center
26 juin 2004
Jean-Marie Chauvier
16 juin 2004
Extraits et commentaires du dernier opus de Zbiegniew Brzezinski
Michel Collon
28 mai 2004
En 1999, Michel Collon est arrêté pour avoir voulu manifester contre la guerre. Il sera tabassé dans la camionette pendant tout le trajet vers le commissariat. Bilan :Quatre côtes fracturées, contusions multiples, état de choc; plusieurs semaines cloué dans un fauteuil. Ce lundi 14 juin 2004, cinq ans plus tard, ces policiers comparaissent enfin devant le tribunal correctionnel de Bruxelles.
Richard Poulin
Le Devoir (Quebec)
26 mai 2004
Selon l'organisation de défense des droits humains, 20 % des clients des réseaux de prostitution au Kosovo sont des soldats de la KFOR et des policiers de la MINUK (Mission des Nations unies), qui contribuent de la sorte à fournir «une part substantielle des revenus», évaluée à 70 %, de l'industrie du sexe.
Pol De Vos
Stop USa
29 avril 2004
Claudine Pôlet
7 mars 2004
Nico Varkevisser
Balkans-Info / Targets
1er mars 2004
Rien n'a été prouvé contre Milosevic mais la parodie de justice montée par les Etats-Unis a des buts précis
Réseau Voltaire
20 février 2004
En 1998, le président yougoslave Slobodan Milosevic ne détenait pas d'« armes de destruction massives ». Selon Bill Clinton, il organisait le nettoyage ethnique du Kosovo. Prenant acte de l'incapacité de l'ONU à empêcher un nouveau génocide en Europe, l'OTAN déclara la première « guerre humanitaire » de l'Histoire. Après la victoire de l'Alliance atlantique, un tribunal pénal international fut chargé de condamner Milosevic, le nouvel Hitler. Mais à l'issue de deux ans d'audience, le procureur a dû admettre que le génocide de 500 000 Kosovars n'était qu'un artifice de propagande et ne parvient pas à démontrer l'existence d'un projet d'extermination.
Vreme - Le Courrier des Balkans
19 février 2004
Deux ans après le début du « procès du siècle », presque tous les acteurs sont toujours là, sauf le juge Richard May, malade, qui a jeté l’éponge. Pourtant, l’atmosphère n’est plus la même qu’au début. Autour de la salle d’audience, on note beaucoup de nervosité, et ceux qui prétendent tout savoir à l’avance sont de moins en moins nombreux.
Pierre Piérart
1er novembre 2003
Claudine Pôlet
1er novembre 2003
Roland Marounek
1er novembre 2003
Rashid Khashana
Al-Hayat
15 septembre 2003
Quel bénéfice retirent les Arabes, plus spécialement les Nord-africains, d'un partenariat inégal qui est une séquelle de l'effondrement de l'Union Soviétique et de la fin du danger que le communisme ne s'étende au Bassin méditérannéen ? Il serait plus approprié de dire que l'OTAN est le premier à bénéficier de ces nouvelles relations, comme elle permet l'entrée de son arsenal guerrier dans les eaux de ces pays dont l'arsenal et les programmes d'armement étaient l'objet de prudence et de crainte, quand ils n'étaient pas rangé dans l'«axe du mal».
11 septembre 2003
Vanunu a été condamné par la justice israélienne de façon totalement inhumaine en ignorant de surplus la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme. L'article 9 stipule que «Nul ne peut être arbitrairement arrêté, détenu ou exilé » alors que Vanunu a été pris en filature à Londres et enlevé arbitrairement à Rome le 30 septembre 1986.
Valérie Peclow
GRIP
1er septembre 2003

Va-t-on vers une division du travail entre les États-Unis s'occupant d'offensives militaires et les alliés du reste ? Ce qui se traduirait au niveau de l'OTAN par une division en deux niveaux de capacités : le premier concernerait les missions de maintien et d'imposition de la paix qui seraient accomplies par les Européens et les Canadiens. Le second niveau serait le domaine exclusif des États-Unis qui préfèrent des réponses musclées, souvent aériennes, employant des armes hautement technologiques et moins coûteuses en vie de soldats.

C'est cette répartition des tâches voulue par les États-Unis qui semble se dessiner. Avant le 11 septembre 2001, aucun responsable politique européen n'aurait pu envisager un déploiement de forces européennes à Kaboul. Le 11 août 2003, l'OTAN est engagée dans sa première opération « hors zone », en Afghanistan, en reprenant le commandement de la Force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF) pour une mission de maintien de la paix des Nations unies. Tandis que des opérations plus offensives sont menées à travers le pays par le contingent américain de 8 000 hommes.
2 août 2003
A l'occasion de la commémoration du 58e anniversaire de la tragédie d'Hiroshima et Nagasaki, plusieurs associations pacifistes ont co-signé et et fait remettre au commandant du SHAPE, une lettre demandant le respect par les pays de l'OTAN du Traité de Non Prolifération et le retrait des bombes nucléaires toujours présentes, en toute illégalité, sur le territoire de 5 pays de l'OTAN.
Pierre Piérart
28 juillet 2003
Pour que nous soyons débarrassés des bombes nucléaires américaines B-61 déployées dans les bases de l’OTAN il est indispensable de constituer une coalition entre l’Allemagne, la Belgique, l’Italie, les Pays-Bas et la Turquie pour exiger l’application de l’article II du TNP et constituer une zone dénucléarisée comme l’autorise l’article VII du même Traité.
Cet article, rédigé à l’occasion du 58ème anniversaire de Hiroshima, développe ce concept.
Pierre Piérart
27 mai 2003
Selon des responsables de l'OTAN les bombes B 61 déployées à Kleine Brogel ne constituent pas un transfert d'armes nucléaires des U.S.A à la Belgique. Ce ne serait pas une cession au sens juridique du Traité de Non Prolifération. Néanmoins la base limbourgeoise de l'OTAN est mise à la disposition des États Unis avec une participation active de personnel civil et militaire. Le chef responsable de la base est un colonel d'aviation belge. Les missions confiées au gouvernement belge sont principalement représentées par du gardiennage et une mise à la disposition de l'OTAN de la base et de F-16 à double capacité, bombardement conventionnel et nucléaire. Ces avions sont pilotés par des militaires belges, spécialement entraînés aux missions nucléaires y compris les bombardements atomiques. Il ne s'agit donc pas d'un simple stationnement avec gardiennage mais bien d'une étroite collaboration dans la menace et des exercices d'utilisation d'une arme de destruction massive mise à la disposition de l'armée belge par les États Unis.
Roland Marounek
1er mai 2003
Jean-Sylvestre Mongrenier
Diplomatie-Magazine, mai-juin 2003
1er mai 2003
Les 21 et 22 novembre 2002, le sommet atlantique de Prague a porté sur les fonds baptismaux une « nouvelle OTAN ». Telle qu'elle est pensée, conçue et mise en œuvre, l'« Europe de la défense » est l'une des dimensions de ce nouvel atlantisme.
Olivier Corten, Eric David, Pierre Klein, Jean Salmon
Forum for Vredesactie
4 avril 2003
Roland Marounek
1er mars 2003
Diana Johnstone
1er mars 2003
Conférence donnée par Diana Johnstone à la Sorbonne
John Laughland
The Guardian
16 février 2002
À cause des fondations douteuses sur lesquelles il est établi, le TPI cherche à se présenter comme le successeur du tribunal international qui a jugé les leaders nazis à Nuremberg en 1946. Cependant, le tribunal de La Haye n'incorpore aucun des principes légaux établis et consolidés à Nuremberg. Au contraire, il contient le germe de leur complète destruction.
Pierre Piérart
1er janvier 2002
Pierre Piérart
1er janvier 2002
Communiqué de Info-Turk
1er octobre 2001
Claudine Pôlet
1er octobre 2001
Georges Berghezan
1er octobre 2001
Marcel Poznanski
1er octobre 2001
Vladimir Caller
1er octobre 2001
Georges Berghezan
1er octobre 2001
Pierre Piérart
31 juillet 2001
L'OTAN maintient en Europe 15 bases nucléaires munies d'abris souterrains pour environ 200 bombes B-61 équipées d'un dispositif de quatre niveaux de puissance explosive compris entre 0,3 et 170 kilotonnes de TNT (Trinitrotoluène). Kleine Brogel avec ses 11 abris souterrains doit probablement détenir une dizaine de bombes B-61, soit une puissance explosive de 1700 kilotonnes correspondant à 100 Hiroshima!
Carla Goffi et Pierre Piérart
1er avril 2001
Vladimir Caller
1er février 2001
Georges Berghezan
1er février 2001
Pierre Piérart
1er février 2001
Claudine Pôlet
1er mars 2000
Thierry de Lannoy
1er mars 2000
Pierre Piérart
1er mars 2000
Michel Collon
1er mars 2000
Très bientôt, nous allons vivre dans un monde magnifique.En effet, Madeleine Albright, ministre US des affaires étrangères a solennellement déclaré au siège de l'OTAN , à Bruxelles, le 17 décembre 1997, que les alliés de l'OTAN vont combattre "le terrorisme, les drogues illégales, l'extrémisme nationaliste et les conflits régionaux alimentés par les haines ethniques, raciales et religieuses."
Interview du professeur Pierre Piérart par Marco Van Hees
Solidaire
1er janvier 1995
Manlio Dinucci
L'Art de la Guerre

Hommage à Pierre Piérart
D'Hiroshima à Sarajevo


Parution du livre de VREDE sur l'Otan


Daniele Ganser
"Les Armées Secrètes de l'Otan"
Ed. Demi-Lune, 2007