Manlio Dinucci
il manifesto
7 juillet 2020
[...] après de longues tractations, l’administration Trump a conclu en février dernier un accord avec les Talibans prévoyant, en échange d’une série de garanties, la réduction du nombre des troupes USA en Afghanistan de 8.600 à 4.500. Cela ne signifie pas le fin de l’intervention militaire USA en Afghanistan, qui continue avec forces spéciales, drones et bombardiers. L’accord, toutefois, ouvrirait la voie à une désescalade du conflit armé. Mais peu de mois après la signature, il a été rompu : non pas par les Talibans afghans mais par les Démocrates étasuniens. Ceux-ci ont fait passer au Congrès un amendement à l’Acte d’autorisation qui alloue 740,5 milliards de dollars pour le budget du Pentagone dans l’année fiscale 2021.
Roland Marounek
1er novembre 2018
La véritable ‘attitude humaniste’ ce ne devrait pas être simplement de la compassion pour les milliers de migrants qui tentent d’arriver en Europe au péril de leur vie, mais bien de comprendre les causes réelles de cette situation, et d’agir concrètement contre elles.
Claudine Pôlet
1er octobre 2018
Dorothée Sudan et Samuel Legros
CNAPD
1er décembre 2014
Claudine Pôlet
27 décembre 2012
Georges Spriet
VREDE
17 décembre 2012
Roland Marounek
1er octobre 2011
Roland Marounek
5 janvier 2011
La Plate-forme Afghanistan
7 octobre 2010
Plate-forme Afghanistan
1er juillet 2010
Bert De Belder, Coordinateur Intal
5 avril 2010
Compte-rendu de la conférence conter la guerer en Afghanistan du 12 février à Bruxelles
Jürgen Rose
Tlaxcala / Zeit-Fragen
13 avril 2009
Discours du 13 avril lors de la « marche de Pâques » Rhin-Ruhr à Dortmund
22 mars 2009
Marcel Poznanski
30 septembre 2008
Roland Marounek
7 juillet 2008
Commentaires à la Carte Blanche des ministres De Crem et De Gucht parue dans De Standaard et Le Soir "Pourquoi la Belgique est-elle présente en Afghanistan ?"
François Houtart
21 juin 2008
Texte présenté lors de la conférence "Quelle stratégie pour sortir du bourbier afghan ?" du 21 juin 2008
Roland Marounek
21 juin 2008
Texte présenté lors de la conférence "Quelle stratégie pour sortir du bourbier afghan ?" du 21 juin 2008
Georges Spriet
21 juin 2008
Texte présenté lors de la conférence "Quelle stratégie pour sortir du bourbier afghan ?" du 21 juin 2008
Claudine Pôlet
21 juin 2008
Texte présenté lors de la conférence "Quelle stratégie pour sortir du bourbier afghan ?" du 21 juin 2008
Rainer Braun
21 juin 2008
Texte présenté lors de la conférence "Quelle stratégie pour sortir du bourbier afghan ?" du 21 juin 2008
14 février 2008
Plusieurs organisations de solidarité internationale (intal, 11.11.11 flamande, Oxfam Solidarité et UCOS) et de paix (Pax Christi flamand, StopUsa, Vredesactie et Vrede) lancent une pétition pour demander du Ministre de la Défense Pieter De Crem de ne pas envoyer des avions F-16 en Afghanistan. Ci-dessous vous trouverez le texte de la pétition. Vous pouvez la signer sur le site de 11.11.11 – la coupole flamande du mouvement Nord-Sud. : http://www.11.be/index.php?option=content&task=view&id=104014
Ludo De Brabander et Georges Spriet (Vrede), Pol De Vos (StopUSA)
6 février 2008
Roland Marounek
8 novembre 2007
Les efforts de la propagande pour faire passer l'occupation de l'Afghanistan par l'Occident pour une pure opération d'aide et de reconstruction, ne résistent à la réalité, et le masque humanitaire du bon impérialisme en Afghanistan est en train de s'effondrer.
Roland Marounek
30 septembre 2007
Les choses dans les zones d'agression US en Asie centrale ne se déroulent en effet pas exactement comme prévu par les dirigeants états-uniens et leurs alliés. Ce qui était impensable il y a 4 ans est en train de prendre doucement forme : la déroute des forces occidentales en Irak et en Afghanistan, et cette perspective sème manifestement la panique et la division dans les rangs alliés.
Marcel Poznanski
18 mars 2007
L’Afghanistan est nettement moins médiatisé que l’Irak et pourtant c’est bien une guerre avec son cortège de morts, de blessés, de famine, de destructions de villes, de villages, la fuite de millions d’habitants à l’extérieur du pays. En Belgique, un groupe d’Afghans font la grève de la faim dans l’église des Minimes à Bruxelles pour obtenir le statut de réfugié. Comme le gouvernement belge intervient soi-disant en mission humanitaire, il ne peut pas reconnaître qu’il existe des réfugiés. Donc ces immigrés viennent uniquement profiter de l’hospitalité belge. C’est extraordinaire : plus l’OTAN intervient humainement plus les gens fuient le pays !
Roland Marounek
23 décembre 2006
L'implication de l'OTAN en Afghanistan est un cas d'école, tant pour la façon dont elle s'est déroulée, la rhétorique humanitaire avec laquelle on nous fait avaler cet embourbement militaire, que pour ce que cela nous peut apprendre des missions 'de paix' meurtrières à venir (Irak, Liban, Soudan…)
Marcel Poznanski
Alerte OTAN n°22
28 juin 2006
Roland Marounek
20 décembre 2005
Le bras de fer opposant les USA et alliés usuels à certains membres de l'OTAN, principalement la France, semble tourner doucement en faveur des premiers. Les USA faisaient pression depuis des mois sur l'OTAN pour obtenir la fusion de la mission "Liberté Immuable" (OEF, Operation Enduring Freedom) avec la mission de maintien de la paix chapeautée par les Nations Unies, la Force internationale d'assistance à la sécurité
Latif Pedram
http://www.afghana.org/html/article.php?sid=1559
15 juillet 2005
Lors de son voyage en mon pays, en mars, la secrétaire d'Etat américaine, Condoleezza Rice, avait déjà fait les louanges du processus démocratique supposé s'y dérouler et conseillé aux pays de la région de s'en inspirer. Ces propos en ont fait ricaner plus d'un en Afghanistan.
Marcel Poznanski
26 mars 2005
Peu de gens savent que la Belgique a plus de 600 militaires à Kaboul et dans le nord du pays. Apparemment il n’y a pas de blessés et de tués parmi la troupe mais nous apprenons qu’il y a une moyenne de plus de quarante personnes tuées par mois. Lle nombres de blessés n’est pas précisé. « A part ça, tout va très bien, Monsieur le Premier ministre Verhofstadt….! ».
Roland Marounek
26 juin 2004