Comité Surveillance OTAN
Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

Alerte OTAN n°60 - 2e trimestre 2016

Édito
Après les attentats de Bruxelles: à qui va profiter le crime?

"Nous sommes en guerre", déclarent inlassablement les Ir-responsables politiques du gouvernement belge ainsi que du gouvernement français. Mais ce n'est pas une guerre contre des fantômes, ni contre quelques bandes de fascistes portant le nom de l'Etat Islamique. La réelle guerre, dans laquelle la Belgique est engagée à fond malgré les réticences et le dégoût de la population, est celle des successives "coalitions internationales contre le terrorisme", concoctées sous l'égide de l'Otan depuis de longues années et, en particulier depuis 2001 et l'occupation otanienne de l'Afghanistan. La dernière "coalition internationale" en date, c'est celle qui s'est constituée dans les couloirs du Sommet de l'Otan de 2014 : non pas contre Daesh, mais contre l'Irak et l'Etat syrien, son gouvernement et ses alliés , dont principalement la Russie.
Cette Coalition Internationale a fait semblant de s'en prendre à l'Etat Islamique pendant de longs mois, espérant affaiblir et casser en morceaux l'Etat syrien et liquider le président Al Assad, comme ils l'avaient "si bien réussi" (selon les termes de l'ancien ministre de la Défense Pieter De Crem) en Libye en 2011 contre le président Kadhafi. Aujourd'hui c'est un échec pour eux. La riposte de la Russie a changé profondément les rapports de forces, les forces gouvernementales syriennes reprennent du terrain et récupèrent de la souveraineté sur leur pays.
La Belgique a participé à cette Coalition, dès 2014, avec l'appui quasi unanime du parlement. Aujourd'hui, l'Otan en réclame plus: notre pays devrait envoyer ses F-16 , non seulement en Irak, mais aussi en Syrie. Et non seulement en Syrie, mais aussi en Libye, pays en ruines, où la Coalition prépare une nouvelle intervention militaire. Aujourd'hui, la Libye serait devenue le principal "refuge" de Daesh? Ou plutôt le nouveau prétexte invoqué par la coalition otanienne pour regagner du terrain perdu dans cette guerre mondiale non déclarée.
Les attentats fascistes du 22 mars à Bruxelles servent de rideau de fumée à des agissements bien plus criminels, au terrorisme d'Etat organisé à l'Otan. Le gouvernement belge, très fidèle vassal de l'Otan, compte bien faire supporter par la population l'achat de nouveaux bombardiers, l'augmentation du budget militaire et celui des forces de police, ainsi que des mesures sécuritaires qui emprisonnent tous nos droits démocratiques.
Le chantage est clair: ou on prend toutes ces mesures, ou on ne pourra plus vivre en sécurité à Bruxelles, en Belgique. Ce n'est pas anodin que les medias nous donnent en exemple "la protection absolue de l'aéroport de Tel-Aviv" organisée par le gouvernement d'Israel. Bientôt le gouvernement Michel devrait aussi mettre les habitants de Molenbeek, ou ceux du soi-disant "croissant pauvre" de Bruxelles dans un grand camp de concentration comme les Palestiniens à Gaza!Toute la population de Belgique subit les conséquences de la politique étrangère et de la politique d'austérité de ce gouvernement. Il faut lutter pour un changement radical de cette politique!
NOUS, ON LACHE RIEN!
EXIGEONS DU GOUVERNEMENT que la Belgique se retire de la Coalition de guerre et qu'elle refuse les impositions militaires de l'Otan
PARTICIPONS NOMBREUX ET DETERMINES AUX ACTIONS DE LA PLATEFORME CONTRE LES AVIONS DE CHASSE!



Samedi 8 août 2015

Commémoration du 70e anniversaire de la Tragédie de Hiroshima et de Nagasaki

Parc Hibakusha – Université de Mons
Plaine de Nimy - Chaussée de Bruxelles - Mons


Signez la pétition !


Depuis 1997, L'Otan intervient militairement en Ukraine

Le nouveau gouvernement ukrainien, à peine formé, a décidé de faire des élections présidentielles en mai prochain (le même jour que les élections européennes!) et s'empresse de faire voter, avant même ces élections, un projet de loi très significatif. Il s'agit non moins que de compléter deux articles de la Loi sur les Fondements de la Sécurité nationale par les mots « intégration dans l'espace euro-atlantique de sécurité » et « adhésion à l'Alliance de l'Atlantique Nord ». (voir l'encadré ).
La dispute pour accélérer l'adhésion de l'Ukraine à l'Union Européenne est surtout liée à ce processus d'adhésion à l'OTAN. D'ailleurs les deux aspects vont ensemble, puisque l'Otan est l'alliance militaire chargée de défendre les intérêts vitaux des maîtres du système capitaliste.
L'Otan a une lourde présence militaire en Ukraine depuis au moins 1997. C'est la date à laquelle a été signée la « Charte pour un Partenariat Spécifique » entre l'Alliance Atlantique et l'Ukraine.


We Were Soldiers in the "War on Terror"

21 gouvernements ont envoyé des soldats en Iraq. 45 gouvernements ont envoyé des soldats en Afghanistan. Et maintenant, les USA veulent ignorer ces guerres.

Pour rappeler la vérité sur ces terribles guerres, voici un témoignage authentique de soldats US qui y ont participé et qui, aujourd’hui, ont constitué un mouvement de militaires résistants.

Durée: 23 Min
Directrice: Elsa Rassbach (membre de la Coordination Internationale NoToWar-NoToNato)

Sur YouTube: http://www.youtube.com/watch?v=MkpNGmORkRI
Sur Vimeo: http://vimeo.com/61077518


M-A. Patrizio
Témoignage de Syrie
3-17 octobre 2015

Hommage à Pierre Piérart
D'Hiroshima à Sarajevo


Parution du livre de VREDE sur l'Otan


Daniele Ganser
"Les Armées Secrètes de l'Otan"
Ed. Demi-Lune, 2007

Inscrivez-vous à la mailing-liste du CSO