M K Bhadrakumar
INDIAN PUNCHLINE
11 avril 2022
La poussée désespérée de l'Occident pour affaiblir la Russie et faire basculer l'équilibre stratégique mondial en faveur des États-Unis vise à dégager la voie qui mènerait à un ordre mondial unipolaire au 21e siècle.
M K Bhadrakumar
INDIAN PUNCHLINE
12 février 2022
La région séparatiste du Donbass se prépare à une attaque des forces nationalistes extrêmes ukrainiennes enhardies par le soutien occidental
Manlio Dinucci
il manifesto
8 février 2022
M K Bhadrakumar
INDIAN PUNCHLINE
25 décembre 2021
Le son de la glace qui se brise entre l’Inde et la Chine va déclencher une nouvelle campagne médiatique d’inspiration US pour exciter les faucons. Armé d'images satellite US, et pimenté par des remarques en roue libre d’ex- généraux et universitaires indiens bavards, le Washington Post a attiré l'attention sur la région du Ladakh.
M K Bhadrakumar
INDIAN PUNCHLINE
16 décembre 2021
Le New York Times a bien compris l’histoire, lorsque son bureau de Moscou a regardé le résultat de la vidéoconférence entre le président russe Vladimir Poutine et le président chinois Xi Jinping hier et a estimé que les deux principaux adversaires des États-Unis « recherchaient un soutien mutuel dans leurs conflits avec l'Occident mais pas encore une alliance formelle ».
M K Bhadrakumar
INDIAN PUNCHLINE
23 septembre 2021
M K Bhadrakumar
INDIAN PUNCHLINE
21 juin 2021
M K Bhadrakumar
INDIAN PUNCHLINE
10 avril 2021
Le destroyer lance-missiles USS John Paul Jones qui a traversé les îles Lakshadweep le 7 avril a jeté les sinophobes indiens dans la confusion. Un grand quotidien l'a noté comme étant «une rare dispute entre les deux partenaires du Quad». Un analyste anti-Chine a tweeté qu'il ne s'agissait que d'un «exercice de relations publiques bâclé» de la part des Américains.
M K Bhadrakumar
INDIAN PUNCHLINE
27 mars 2021
M K Bhadrakumar
INDIAN PUNCHLINE
27 février 2021
M. K. Bhadrakumar
Asian Times
7 février 2012
Stephen Gowans
16 novembre 2011
« Lorsque les États-Unis regardent vers l'Asie, ils voient la Chine partout. » titre une manchette du New-York Times...
Stephen Gowans
11 novembre 2011