Comité de Surveillance OTAN

Opinions

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer 

L'Otan a plongé la Libye dans le chaos, l’enfer continue avec la vente d'esclaves

Patricia Villalon
20 décembre 2017

La politique étrangère occidentale joue-t-elle un double jeu au cours de ces 10 dernières années de guerres au Moyen-Orient? On a le droit de se poser des questions. C'est seulement depuis quelques mois que le citoyen  lambda n'a plus droit au martèlement quotidien auquel les médias du monde entier nous avaient soumis, (et malheureusement presque habitué) pour nous faire croire que les guerres humanitaires existaient et qu'elles feraient le plus grand bien aux peuples du Moyen-Orient. 

Les gouvernements occidentaux, avec l'appui d'une grande majorité de partis politiques et le support de la quasi totalité des médias ont réussi à faire un vrai lavage de cerveau sur la population belge et d'autres pays européens, en faisant croire qu'en Irak, Sadam Hussein avait des armes de destruction massives prêtes à être utilisées. Qu'en Libye, Kadhaffi avait massacré son peuple, et qu'en Syrie un autre méchant dictateur Bachar Al Assad, (paradoxalement ancien ami de l'Occident, comme l’étaient Hussein et Kadhaffi autrefois), depuis 5 ans, écrase, tue, et bombarde aussi son peuple.

Et à force de discours et d'images trafiquées montrant encore et encore, que l’ingérence de nos pays civilisés étaient plus que nécessaire, on est parti faire des guerres qui n'en finissent pas, des guerres épouvantables, des guerres qui laissent seulement la mort et la misère derrière elles, des terres brûlées pour des siècles, (polluées par l'uranium qui provient de bombardements "humanitaires") et des populations terrorisées qui n'ont qu'une seule possibilité pour survivre: partir, quitter leurs terres.

Sting, le chanteur anglais, a déclaré dans une interview dédiée à sa vie de chanteur sur ARTE: "Je ferais la même chose qu'eux, je fuirais avec ma famille le plus loin possible de la guerre" se référant aux gens qui fuient les pays en guerre du Moyen-Orient. 

Mais, finalement, où est-t-il le bonheur promis par ces démocraties? il ne faut pas oublier que pour faire accepter ces actes belligérants conduits dans leurs grande majorité par L'OTAN et avec l'appui inconditionnel des pays de la "Coalition", on nous a lessivé le cerveaux avec des déclarations mensongères.  

Et après ces années de guerres, le résumé de la situation est accablant, il fait froid dans le dos, comme l'explique Bruno Guigue, analyste politique (dans l'article publié ci-après).

Comment alors ne pas se rappeler qu'en Belgique presque tous les partis politiques ont voté pour faire la guerre en Libye.

Khaled - El Khweldi El Hamedi, 43 ans, chef de l'organisation internationale pour la Paix, les Soins et les Secours (IOPCR) qui a perdu 13 membres de sa famille dans un bombardement de L'OTAN qualifie l’opération libyenne d'"illégitime et contraire à la Charte des Nations-Unies", rappelant que la France avait attaqué la Libye sans attendre l'adoption par le Conseil de sécurité de L'ONU d'un plan d'action spécial et la mise en place d'une commission d’enquête consacrée à la Libye. Il dénonce:  "L'OTAN a détruit notre pays".

Patricia Villalon
Autres textes de Patricia Villalon sur le site du CSO

Derniers textes publiés :

L’empire américain d’Occident met ses troupes en rang pour la bataille
Manlio Dinucci
il manifesto

Lion Africain en chasse de nouvelles proies
Manlio Dinucci
il manifesto

Pourquoi l’Ue se met en rang contre la Chine
Manlio Dinucci
il manifesto

Afghanistan, le plan USA d’une nouvelle catastrophe
Manlio Dinucci
il manifesto

Ordre USA contre la Russie : Italie au garde-à-vous
Manlio Dinucci
il manifesto

Les États-Unis s'attendent à ce que la Russie se soumette. Le fera-t-elle?
M K Bhadrakumar
INDIAN PUNCHLINE

Ukraine, bombe USA en Europe
Manlio Dinucci
il manifesto

Un «win-win» pour les États-Unis et la Turquie dans le Hindu Kush
M K Bhadrakumar
INDIAN PUNCHLINE

L’Océan Indien n’est pas l’Océan de l’Inde
M K Bhadrakumar
INDIAN PUNCHLINE

Les États-Unis, la Turquie, l'Etat islamique, Al-Qaïda et les talibans forment une famille heureuse
M K Bhadrakumar
INDIAN PUNCHLINE

Joe Biden recrute les alliés
Manlio Dinucci
il manifesto

Ukraine : Le conflit gelé est en train de se réchauffer
M K Bhadrakumar
INDIAN PUNCHLINE