Comité de Surveillance OTAN

Syrie

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer

Lettre ouverte à l'occasion de l'intervention de Jamie Shea au Festival des Libertés

14 octobre 2012

Bruxelles, le 10 Octobre 2012

A : Bruxelles Laïque - Festival des Libertés
Adresse : Avenue de Stalingrad 18-20, 1000 Bruxelles

LETTRE OUVERTE

Sujet : Le Festival des Libertés: L'OTAN mérite un vrai débat!

Madame, Monsieur,

Le 22 octobre, le Festival des Libertés donne une tribune à Jamie Shea, un « spin doctor » de l'OTAN. Titre du débat: « Intervenir en Syrie ? ». Malheureusement, il ne s'agira pas d'un vrai débat. Au sein du panel, on cherchera en vain une voix critique à l'égard de la politique d'intervention de l'OTAN. Les soussignés se voient obligés de protester contre cela.

Notre exigence: mettre un opposant en face de Jamie Shea à même de contredire ses propos. Le public y a droit.

Qui est Jamie Shea ?

Le monde connait Jamie Shea comme le porte-parole de la guerre du Kosovo en 1999, lorsque l'OTAN a bombardé la Yougoslavie pendant 78 jours et nuits . Ce fut une guerre illégale menée en violation du droit international et sans le mandat de l'ONU.

Au cours de l'agression, l'OTAN s'est rendu coupable de nombreuses violations des lois de la guerre, parmi lesquelles le bombardement délibéré de cibles civiles. Aujourd'hui, personne ne peut nier que cette «guerre humanitaire» a été basée sur des mensonges, la tromperie et la manipulation – et ce, pour toutes les raisons possibles excepté celle de l'altruisme.(1)

Jamie Shea travaille encore aujourd'hui pour l'OTAN en tant que Secrétaire général adjoint délégué pour les Défis de Sécurité Emergents.

L'OTAN mérite un débat !

Nous sommes grandement préoccupés par le fait que le Festival des Libertés organise un forum avec ce représentant de l'OTAN sans avoir prévu un opposant face à lui. Le Festival des Libertés risque ainsi de devenir une extension de la machine des relations publiques de l'alliance militaire la plus puissante du monde. Ceci en contradiction de sa propre vision formulée sur son site (http://www.festivaldeslibertes.be/fase6.php?event=520), dans laquelle les notions de «critique», de «résistance», de «liberté» et de «solidarité» figurent au premier plan.

Soyons clairs : loin de nous de vouloir réduire la "liberté d'expression" de Jamie Shea. Au contraire, nous sommes très curieux de savoir ce que cet homme de l'OTAN a à dire sur la Syrie, et nous serons présents pour exprimer notre propre opinion. Nous ne voulons pas éviter le débat sur l'OTAN et ses guerres «humanitaires», au contraire.

C'est pourquoi, nous exigeons que le Festival des libertés mette un opposant face à Jamie Shea afin qu'il y ait un réel débat et un discours critique sur l'OTAN. Les possibilités sont légion.

Le Festival des Libertés se le doit ainsi qu'à son public. L'OTAN mérite un vrai débat!

Cordialement,

1 - Voir par exemple "L'Opinion ça se travaille" van Serge Halimi & Dominique Vidal (Agone, 2006)

Premières organisations signataires

intal, Marc-Antoon De Schryver
Vrede vzw, Ludo De Brabander
KifKif, Ico Maly
JOC-Bxl, Antoine Roisin
Comité de Surveillance OTAN, Marcel Poznanski
Comac, Jouwe Vanhoutteghem
Vredesactie, Roel Stynen

Si vous voulez signer la lettre ouverte, envoyez un mail à Marc-Antoon De Schryver, info@intal.be .

Derniers textes publiés :

Syrie : La longue guerre par procuration de l’Otan
Roland Marounek

Les États-Unis, la Turquie, l'Etat islamique, Al-Qaïda et les talibans forment une famille heureuse
M K Bhadrakumar
INDIAN PUNCHLINE

Dix ans plus tard, la Syrie est presque détruite. Qui est responsable?
M K Bhadrakumar
INDIAN PUNCHLINE

SYRIE – Les USA ne peuvent imaginer la défaite de leur agression

Syrie : Al-Tanf, contrôlé par les États-Unis, sert-il de base à «l’ISIS» – vérité ou propagande ?
Hegwig Kuijpers

Stop aux odieuses sanctions des pays de l’Otan contre la Syrie
Claudine Pôlet

La Belgique collabore à l’étranglement humanitaire de la Syrie
Roland Marounek

Les États-Unis intensifient leur lutte géopolitique en Syrie
M K Bhadrakumar
INDIAN PUNCHLINE

Syrie : Derrière l’alibi kurde
Roland Marounek

La logique déroutante derrière le retrait de Trump en Syrie
M K Bhadrakumar
Asia Times

L'humanitaire, le faux-nez de l'impérialisme
Roland Marounek

Gaz toxiques en Syrie: Des ONG portent plainte contre des entreprises belges
Roland Marounek