Comité de Surveillance OTAN

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer 

Appel à la résistance et à la protestation contre Petersberg II

No To Nato
14 novembre 2011

Bonn, December 2011
Give Peace a Chance - Troops Out of Afghanistan!


Les États-Unis et l'OTAN ont réagi aux attaques terroristes du 11 Septembre, 2001 par le lancement d'une guerre en Afghanistan. Il ya dix ans, en décembre 2001, lors de la Conférence de Petersberg tenue près de Bonn, un gouvernement provisoire pour l'Afghanistan dirigé par Hamid Karzaï a été établi. Juste quelques jours plus tard, le Conseil de sécurité entérinait la mission de la FIAS.

Maintenant, le gouvernement fédéral allemand a de nouveau lancé une invitation pour une 2e conférence de Petersberg le 5 Décembre, 2011. Les pays belligérants se réuniront pour discuter de l'avenir de l'Afghanistan. Des délégués de 90 pays et les ONG sont censées se réunir pour discuter «des perspectives de paix» - mais la réalité est différente.

Pendant une décennie, l'OTAN a mené une guerre pour des intérêts économiques et politiques en Afghanistan sous le prétexte d '«intervention humanitaire» et de «guerre contre le terrorisme». Le résultat, c'est : la destruction des infrastructures, une malnutrition massive, des maladies non traitées, la diminution de l'espérance de vie, et la violence croissante contre les femmes. Année après année, le nombre de victimes, surtout parmi la population civile, augmente. Dans le même temps, les gens qui fuient la guerre, la destruction et la misère sont gardés hors de l'Europe par la force, en utilisant des unités militaires et de police telles que Frontex.

La Bundeswehr est impliqué dans cette guerre et se rend coupable de crimes de guerre, comme le massacre de Kunduz. La majorité de la population s'oppose au renouvellement annuel du mandat parlementaire: la Bundeswehr non seulement manque de soldats, mais a également échoué à obtenir un consensus plus large pour mener la guerre comme un instrument de la politique. Afin de changer cette opposition, la société a été de plus en plus militarisée, à tous les niveaux. La réforme de l'armée a signifié que la Bundeswehr recrute aujourd'hui des soldats dans les écoles, opère sur le territoire de l'Allemagne, et a été converti en une force d'intervention militaire.

Le gouvernement fédéral a annoncé qu'il allait discuter de «solutions politiques» et du «retrait des troupes» à la seconde conférence sur l'Afghanistan à Petersberg. C'est une farce. En réalité, plus de soldats et de policiers afghans seront formés pour remplacer les troupes de l'OTAN dans la guerre. Ces forces afghanes constituent la majorité des victimes de guerre et elles seront toujours contrôlées par l'OTAN pour assurer "la sécurité". Dans le même temps, l'OTAN veut augmenter la coopération civilo-militaire - l'intégration étroite des instruments politiques, militaires, économiques, humanitaires. Ce qui était autrefois civil est désormais subordonné à des objectifs militaires. De cette façon, même «l'aide au développement» est devenu partie intégrante de la stratégie de l'OTAN.

Nous ne devons pas nous leurrer: ce qui est présenté comme une «perspective de paix» servira à poursuivre une intervention militaire internationale et une politique d'occupation. La guerre signifie toujours la mort, la torture, le viol et les atteintes aux droits humains - comme, par exemple, en Libye.

Les gouvernements de l'Alliance de guerre veulent continuer la guerre en Afghanistan et ils sont en train de discuter comment le faire; le mouvement anti-guerre veut mettre fin à la guerre! Nous exigeons la cessation immédiate de toutes les hostilités et le retrait complet des troupes d'Afghanistan! Les fonds libérés (en 2011, environ € 1,1 milliards ont été alloués à la guerre à partir du budget fédéral à lui seul) doit être utilisé pour reconstruire et à améliorer les conditions de vie de la population afghane en fonction de ses besoins. C'est la seule façon de créer en Afghanistan, une paix digne de ce nom.

Les anti-guerres et le Mouvement de la paix appelle à des activités communes et diversifiée, à Bonn. Du 3 au 5 décembre 2011, nous organiserons une manifestation nationale, une conférence internationale et nous nous lèverons contre la politique inhumaine de la guerre.

Mettez la main à la pâte et participez à des actions de désobéissance civile! Avec les soulèvements dans la région arabe et la résurgence du mouvement anti-nucléaire dans ce pays, nous sommes optimistes sur le fait que les mouvements sociaux peuvent changer le monde et que nous pouvons faire une déclaration puissante contre la guerre! Venez à Bonn!

No To Nato

Derniers textes publiés :

Lettre ouverte à l'occasion de l'intervention de Jamie Shea au Festival des Libertés

Commémoration du 67ème anniversaire de la Tragédie de Hiroshima et de Nagasaki

Appel
Pas de nouvelle guerre au Moyen Orient

Carte Blanche : La menace nucléaire, d'Hiroshima à … Tihange
Carte Blanche parue dans la Libre Belgique

Communiqué de la CNAPD à propos de l’invitation à la conférence – table-ronde de ce vendredi 17 décembre « L’Iran dans la visière de l’Ouest ».

Communiqué de presse : « Freeze for peace in Afghanistan »
La Plate-forme Afghanistan

Déclaration du Conseil mondial de la paix et du Conseil portugais pour la paix et la coopération en vue du sommet de l'OTAN de Lisbonne
World Peace Concil

Contre-Sommet de Strasbourg du 2 au 5 avril 2009. - Évaluation des participants de Belgique

Évaluation des actions par le Comité International de Coordination
Arielle Denis et Reiner Braun

Déclaration du Comité International Non à la Guerre - Non à l'Otan

Des organisations de paix réagissent à l'expansion de la mission belge en Afghanistan
Vrede, Intal, CNAPD, CSO et MIR-IRG.

Appel de la World Afghan Professional Organization contre la guerre en Afghanistan