Comité de Surveillance OTAN

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer 

Communiqué de la CNAPD à propos de l’invitation à la conférence – table-ronde de ce vendredi 17 décembre « L’Iran dans la visière de l’Ouest ».

15 décembre 2010

La CNAPD entend et comprend les réactions que suscitent l'invitation à la conférence - table-ronde de ce vendredi. La présence et le statut des orateurs prêtent en effet à débat.

Il faut cependant raison garder. Donner la tribune à ces deux personnes ne revenait aucunement, dans le chef de la CNAPD, à valider ni même à cautionner l’argumentaire de la propagande officielle du Régime iranien.

Il est du devoir du mouvement de la paix d'entendre les arguments des uns et des autres, connaître les registres de discours, les tenants et les aboutissants de la vision de chacun, le vocabulaire utilisé et celui passé sous silence. C'est l'unique voix qui nous est donnée pour un plaidoyer juste, ciblé et résonnant.

C'est aussi la raison pour laquelle la conférence de ce vendredi a été pensée comme une table-ronde, où chacun est invité à partager son point de vue; tablant sur la clairvoyance et la lucidité de chacun des participants; gardant en tête que la censure n'a jamais forgé l'esprit, mais qu'elle l'enchaîne et l'astreint.

Nous n'avons pourtant pas été à même d'inviter une personnalité capable de répondre et de contredire le discours officiel du régime iranien, pour de multiples raisons.

Et la présence de plusieurs représentants des mouvements de paix travaillant sur les questions de politiques internationales et qui sont, comme la CNAPD, farouchement hostiles à tout discours haineux, racistes, réactionnaires ou bellicistes n'est apparemment pas à même de garantir, au vu des réactions, la non-reprise propagandiste des débats.

C'est pourquoi la CNAPD décide de se retirer de l'organisation de cette conférence - table-ronde mais soutien la nécessité d’avoir un débat constructif et entier sur ce sujet en de multiples points de vue : Régime de type religieux et autoritaire avec des nombreuses atteintes aux droits de l’Homme, ingérences extérieures très variées, politique de voisinage à approfondir, respect des minorités et bien sûr, la question du nucléaire qui implique lui-même de nombreuses incertitudes.

La CNAPD rappelle par la même occasion, son combat pour la libération des peuples, la paix et la Démocratie.

Taxer le mouvement de la paix belge de relai de la propagande officielle du Régime iranien nous est intolérable, notre retrait a pour unique but de couper court à des allégations totalement contre-productives, pas de les cautionner.

15 décembre 2010
Pour la CNAPD
Isabelle Grippa
Présidente

Derniers textes publiés :

Lettre ouverte à l'occasion de l'intervention de Jamie Shea au Festival des Libertés

Commémoration du 67ème anniversaire de la Tragédie de Hiroshima et de Nagasaki

Appel
Pas de nouvelle guerre au Moyen Orient

Appel à la résistance et à la protestation contre Petersberg II
No To Nato

Carte Blanche : La menace nucléaire, d'Hiroshima à … Tihange
Carte Blanche parue dans la Libre Belgique

Communiqué de presse : « Freeze for peace in Afghanistan »
La Plate-forme Afghanistan

Déclaration du Conseil mondial de la paix et du Conseil portugais pour la paix et la coopération en vue du sommet de l'OTAN de Lisbonne
World Peace Concil

Contre-Sommet de Strasbourg du 2 au 5 avril 2009. - Évaluation des participants de Belgique

Évaluation des actions par le Comité International de Coordination
Arielle Denis et Reiner Braun

Déclaration du Comité International Non à la Guerre - Non à l'Otan

Des organisations de paix réagissent à l'expansion de la mission belge en Afghanistan
Vrede, Intal, CNAPD, CSO et MIR-IRG.

Appel de la World Afghan Professional Organization contre la guerre en Afghanistan