Comité de Surveillance OTAN

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer 

Appel de la World Afghan Professional Organization contre la guerre en Afghanistan

8 novembre 2008

Trois décennies se sont écoulées mais les Afghans innocents sont toujours en train de brûler dans les flammes de la guerre, pris entre les groupes armés locaux avides de pouvoir et les forces internationales. Ce processus est toujours en cours dans les zones pachtounes. Si les Afghans, la Communauté Internationale, les États-Unis d'Amérique et l'OTAN ne revoient pas ce processus, nous ne verrons pas la fin de la guerre en Afghanistan. De plus, les choses en Afghanistan sont en train d'évoluer vers plus de complications.

Par conséquent, personne ne sera en mesure de résoudre ce problème, et les groupes impliqués dans cette erreur, c'est-à-dire les Afghans, la Communauté Internationale, les États-Unis d'Amérique et l'OTAN vont subir des pertes inimaginables.

La World Afghan Professional Organization (WAPO) ne voit la solution du problème afghan que par des moyens pacifiques, et estime que le problème peut être résolu grâce à la paix et à la compréhension. Il convient de mentionner ici que toutes les parties impliquées dans les questions doivent recevoir statut, rôle et responsabilité égaux dans les négociations pour atteindre l'objectif. La cause du conflit en Afghanistan ce n'est pas seulement la présence de factions opposantes, mais l'emploi de personnes inappropriées et indésirables, les chefs de guerre, un niveau extrêmement élevé de la corruption institutionnalisée, la puissance visible et invisible de la mafia de la drogue et la concurrence inutile entre les fonctionnaires sont aussi quelques-unes des raisons fondamentales pour lesquelles la population prend ses distances avec le gouvernement

La World Afghan Professional Organization (WAPO) demande instamment à la communauté internationale, au Parlement européen, aux États-Unis d'Amérique et à l'OTAN d'adopter les moyens pacifiques pour la paix.

L'histoire démontre que personne n'a jamais régné en Afghanistan par la force.

En gardant à l'esprit la politique et la situation administrative de l'Afghanistan, la Communauté internationale, le Parlement européen, les États-Unis d'Amérique et l'OTAN doivent changer leur stratégie envers l'Afghanistan le plus vite possible.

La World Afghan Professional Organization (WAPO) propose les mesures suivantes pour une paix durable en Afghanistan.

1. Si l'Organisation des Nations Unies, le Parlement de l'Union européenne et les Etats-Unis veulent vraiment l'instauration de la paix et la tranquillité en Afghanistan, ils doivent éviter le favoritisme envers les différents groupes et des factions. Les seigneurs de la guerre, les criminels, les auteurs de violations des droits de l'homme, les assassins, et les groupes armés de quelques groupes ethniques qu'ils soient, sont tous des criminels.

En outre, pour une paix et une tranquillité éternelle, des chemins devraient être tracés pour de larges discussions, menant à une réunion (une 'Jirga') de représentants de tous les groupes d'opposition, les organisations et les partis.

2. Si l'Organisation des Nations Unies, le Parlement de l'Union européenne, les Etats-Unis et d'autres organisations de défense des droits de l'homme veulent la paix en Afghanistan, elles doivent faire pression par des moyens politiques et économiques sur les voisins de l'Afghanistan en général, et sur le Pakistan et l'Iran en particulier, pour qu'ils cessent toute forme d'ingérence dans les affaires intérieures de l'Afghanistan, et ils doivent créer des liens amicaux et cordiaux liens avec le peuple de ce pays déchiré par la guerre.

3. La World Afghan Professional Organization (WAPO) demande instamment à l'Organisation des Nations Unies, au Parlement de l'Union européenne, aux Etats-Unis et aux autres organisations de défense des droits de l'homme, que, au lieu d'envoyer plus de troupes en Afghanistan, ils renforcent les forces de défense et la police de l'Afghanistan. De plus, ils doivent mettre les bonnes personnes à la bonne place, et initier rapidement le processus de reconstruction et des projets économiques dans l'ensemble du pays en général et dans les zones agitées en particulier.

4. La World Afghan Professional Organization (WAPO) demande instamment à toutes les forces internationales d'éviter strictement les bombardements non nécessaires qui se traduisent par la mort de personnes innocentes, y compris les femmes, les enfants et les personnes âgées. En outre, la culture, les traditions et la religion doivent être respectées jusqu'à ce que l'harmonie et la coopération se développent entre le gouvernement et la société civile. Les fouilles nocturnes de maison à maison doivent être évitées.

5. La World Afghan Professional Organization (WAPO) demande instamment à l'Organisation des Nations Unies, au Parlement de l'Union européenne, aux Etats-Unis et aux autres organisations de défense des droits de l'homme, d'examiner avec bienveillance la question de l'expulsion des Afghans. Selon les statistiques de la WAPO jusqu'à maintenant 20 Afghans renvoyés par les services de l'immigration de différents pays ont été décapités par les Taliban sur l'accusation d'espionnage au profit des forces internationales et de l'OTAN.

World Afghan Professional Organization
http://www.afg-wapo.com


Derniers textes publiés :

Lettre ouverte à l'occasion de l'intervention de Jamie Shea au Festival des Libertés

Commémoration du 67ème anniversaire de la Tragédie de Hiroshima et de Nagasaki

Appel
Pas de nouvelle guerre au Moyen Orient

Appel à la résistance et à la protestation contre Petersberg II
No To Nato

Carte Blanche : La menace nucléaire, d'Hiroshima à … Tihange
Carte Blanche parue dans la Libre Belgique

Communiqué de la CNAPD à propos de l’invitation à la conférence – table-ronde de ce vendredi 17 décembre « L’Iran dans la visière de l’Ouest ».

Communiqué de presse : « Freeze for peace in Afghanistan »
La Plate-forme Afghanistan

Déclaration du Conseil mondial de la paix et du Conseil portugais pour la paix et la coopération en vue du sommet de l'OTAN de Lisbonne
World Peace Concil

Contre-Sommet de Strasbourg du 2 au 5 avril 2009. - Évaluation des participants de Belgique

Évaluation des actions par le Comité International de Coordination
Arielle Denis et Reiner Braun

Déclaration du Comité International Non à la Guerre - Non à l'Otan

Des organisations de paix réagissent à l'expansion de la mission belge en Afghanistan
Vrede, Intal, CNAPD, CSO et MIR-IRG.