Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer 

L’agression de la Russie par les Etats-Unis et l’OTAN – Danger à la frontière ukrainienne

Communiqué de l'UNAC
8 décembre 2021
https://nepajac.org/USrussia.htm

Le document ci-dessous provient de l’UNAC, une importante association anti-guerre aux Etats-Unis. Il exprime clairement le refus de l’escalade et la conscience d’une partie de « l’opinion publique » étatsunienne que le gouvernement Biden et ses alliés otaniens veulent et préparent la guerre contre la Russie et utilisent l’Ukraine de Zelenski pour monter leurs provocations. Nous saluons cette courageuse prise de position du mouvement de paix des Etats-Unis et nous souscrivons à leurs exigences vis-à-vis du gouvernement Biden.

Le gouvernement américain et ses grands médias essayent de faire croire que la Russie se prépare à envahir l’Ukraine.  Leur principal argument est qu’ils ont observé environ 90 000 soldats russes près de la frontière avec l’Ukraine.  « Près de la frontière » signifie qu’ils sont sur le territoire russe, c’est ce que les États-Unis appellent « l’agression ». 

Bien que les forces militaires des Etats-Unis et de l’OTAN aient encerclé la Russie et mené des manœuvres militaires directement à la frontière russe, cela n’est pas considéré comme provocateur, mais si la Russie masse des troupes sur son propre territoire, c’est provocateur.  

Ce qui n’est jamais dit dans aucun de ces rapports, c’est qu’il y a 125 000 soldats ukrainiens dans la région du Donbass, juste à côté de la frontière russe.  Ces troupes ont été fraîchement équipées par les États-Unis avec des armes sophistiquées et les « conseillers » militaires américains les ont aidées dans leur posture militaire agressive.  Le rassemblement de troupes  près de sa frontière est un geste défensif de la part de la Russie pour contrer la menace des États-Unis et de l’OTAN et de leur allié l’Ukraine.

En 1990, alors que l’Union Soviétique s’effondrait, James Baker, le secrétaire d’État américain, a déclaré aux dirigeants soviétiques que l’OTAN ne s’étendrait pas à l’est de l’Allemagne.  Depuis lors, l’Alliance, en violation de cet accord, s’est étendue jusqu’à la frontière russe.  L’histoire a depuis montré au monde que ce sont les États-Unis et leurs alliés de l’OTAN qui sont les agresseurs partout dans le monde. 

Ce sont les États-Unis avec leur armée présente dans plus de 170 pays, avec 20 fois plus de bases étrangères que tous les autres pays du monde réunis, qui ont envahi et occupé un pays après l’autre.  Ce sont les États-Unis qui dépensent presque autant pour l’armée que tous les autres pays réunis. C’est ce que craignent les Russes et avec raison. [ …]

La principale demande de la Russie est que l’Ukraine, qui de tous les pays européens a la plus grande frontière avec la Russie, ne devienne pas membre de l’OTAN.  La Russie exige également que les États-Unis et l’OTAN cessent d’installer des armements nucléaires  à sa frontière. 

 L’agression des États-Unis, de l’OTAN et de l’Ukraine se produit à un moment où le président ukrainien Vladimir Zelenskiy a promis de « reconquérir » la Crimée et a lancé une offensive contre les régions séparatistes orientales de Lougansk et de Donetsk.

 Ces trois régions sont des régions russophones qui ont rejeté le coup d’État de 2014 par lequel l’extrême droite et les forces nazies s’emparaient du gouvernement. Les habitants de Crimée ont voté à plus de 90% pour rompre avec l’Ukraine et réintégrer la Russie, puisqu’ils avaient fait partie de l’URSS jusqu’en 1956 de toute façon.  Dans le Donbass, les gens organisés en République populaire de Donetsk et en République populaire de Lougansk, ont créé leurs propres drapeaux et formé des milices populaires pour défendre leur territoire contre le gouvernement droitier et anti-russe de Kiev.[…]

Nous exigeons :

  • Pas d’armes américaines ni de conseillers militaires pour l’armée ukrainienne !
  • Stop aux tentatives d’intimidations US !
  • Pas de guerre avec la Russie !
  • Garder l’Ukraine hors de l’OTAN !

Source: https://nepajac.org/USrussia.htm

Communiqué de l'UNACErreur dans la requte