Comité Surveillance OTAN

Textes de Pierre Piérart parus sur le site du CSO

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

La révision du Traité de Non Prolifération de 2010 a été une fois de plus très décevante
Alerte Otan n°38
Date : 1er juillet 2010

La révision du Traité de Non Prolifération doit proposer une convention de désarmement nucléaire total pour 2020
Alerte Otan n°37
Date : 5 avril 2010

Lettre à Barack Obama, président des Etats-Unis
Alerte Otan n°34
Date : 4 juillet 2009

La politique militariste et impérialiste de l’OTAN et de l’Union Européenne
Alerte Otan n°33
Date : 24 mars 2009

Barack Obama doit mettre fin à la nouvelle guerre froide
Alerte Otan n°32
Date : 30 décembre 2008

Non à la guerre et à ses crimes contre l’humanité, oui à la paix, au désarmement, à l’aide au développement et à la réconciliation

50e anniversaire du mémorandum du gouvernement polonais sur le "plan Rapacki"
Alerte Otan n°31
Date : 30 septembre 2008

Le Traité de Non Prolifération, privilège discriminatoire des puissances nucléaires
Alerte Otan n°30
Date : 30 juin 2008

L’expansion de l’Otan avant et apres l’effondrement de l’URSS
Alerte Otan n°28
Date : 29 décembre 2007

Commémoration du 62ème anniversaire de la tragédie de Hiroshima et de Nagasaki
Alerte Otan n°27
Date : 30 septembre 2007

La dissuasion n'est pas une « réalité implacable »,
elle prépare la guerre atomique

Alerte Otan n°26
Date : 30 juin 2007

Réponse à l'article du Général. Briquemont « La dissuasion : une implacable réalité », paru dans La Libre Belgique du 23 mai 2007

L’Otan en infraction avec le Traité de Non Proliferation (TNP) et le droit international
Alerte Otan n°25
Date : 18 mars 2007

Halte aux armes a l’ uranium appauvri !
Alerte Otan n°24
Date : 29 décembre 2006

Le réseau mondial de la prolifération des armes nucléaires
Alerte Otan n°22
Date : 28 juin 2006

Joseph ROTBLAT : un scientifique pacifiste.
Alerte Otan n°20
Date : 15 décembre 2005

Il y a 60 ans …
Hiroshima, après Alamogordo qui préparait Nagasaki.

Alerte Otan n°19
Date : 30 septembre 2005

Soixantième anniversaire de la tragédie de Hiroshima et de Nagasaki (6e partie).
Date : 8 septembre 2005

Événements qui se sont déroulés de septembre à décembre 1945

Il y a 60 ans ….. Hiroshima, après Alamogordo qui préparait Nagasaki.
Date : 28 août 2005

Aujourd’hui le risque de conflagration nucléaire est toujours d’actualité malgré la fin de la guerre froide. Des milliers de têtes nucléaires sont toujours braquées sur des centaines de villes d’Europe et d’Amérique.

Pourquoi le bombardement de Nagasaki ?
Date : 20 août 2005

Hiroshima n'a pas provoqué le choc escompté auprès des responsables militaires et même politiques de l'empire du Levant. Il n'en sera pas de même le 8 août avec l'entrée en guerre de l'URSS en Manchourie qui va atteindre sérieusement le moral du Japon.

Soixantième anniversaire de la tragédie de Hiroshima et de Nagasaki (5e partie)
Date : 3 août 2005

Les évènements du mois d'août démontrent clairement que Hiroshima et Nagasaki n'ont contribué que partiellement à la fin de la guerre (le Japon est à bout de souffle et a déjà entamé des démarches pour capituler) et que Truman, pressé de mettre fin aux hostilités a accepté une capitulation explicitement inconditionnelle avec, cependant, la reconnaissance implicite du maintien de la monarchie impériale.

Il y a 60 ans : la tragédie de Hiroshima et Nagasaki (4e partie)
Date : 10 juillet 2005

Juillet. Dans les heures qui suivirent la mort de président Franklin Roosevelt, survenu le 12 avril 1945, plusieurs responsables politiques approchèrent le nouveau président Harry Truman pour le mettre au courant du projet Manhattan dont il ignorait l'existence.

Il y a 60 ans : la tragédie de Hiroshima et Nagasaki se précisait malgré l’écroulement de l’Allemagne nazie. (1e partie)
Date : 3 juillet 2005

Le projet de bombe atomique américain, connu sous le nom de « projet Manhattan », initié par les physiciens Szilard et Teller en vue de dissuader les Allemands de le faire, n’avait plus lieu d’exister.

Il y a 60 ans : la tragédie de Hiroshima et Nagasaki (2e partie)
Date : 3 juillet 2005

Après la capitulation des armées allemandes dans le Nord de l'Italie, le 2 mai 1945 , plusieurs évènements en relation avec la tragédie de Hiroshima et de Nagasaki auront lieu dans la période du mois de mai.

Il y a 60 ans : la tragédie de Hiroshima et Nagasaki (3e partie)
Date : 3 juillet 2005

Juin. Klaus Fuchs fournit une description détaillée de la bombe au plutonium aux Soviétiques. Togo, ministre des Affaires étrangères, interviendra auprès de l'ambassadeur soviétique, J. Malik, pour qu'il facilite les médiations entre le Japon et les Etats-Unis. Cette démarche diplomatique n'aura aucun effet.

Les Européens veulent-ils le retrait des armes nucléaires de l’OTAN ?
Alerte Otan n°18
Date : 30 juin 2005

Depuis quelques temps l’AMPGN à lancé l’idée de se débarrasser en Europe des 480 bombes nucléaires B-61 entreposées en Allemagne, en Belgique, en Italie, aux Pays-Bas et en Turquie, qui font de ces cinq pays, qui ont accepté de partager l’arme nucléaire avec les Etats-Unis, des puissances nucléaires absolument illégales. En effet, l’article II du TNP interdit à tout pays de partager l’arme nucléaire avec une puissance qui la détient. En Europe et en Turquie les 480 bombes B-61 sont réparties dans une dizaine de bases de l’OTAN dont celle de Kleine Brogel en Belgique.

Soixantième anniversaire de la tragédie de Hiroshima et de Nagasaki (I)
Date : 2 mai 2005

Il y a 60 ans la tragédie de Hiroshima et Nagasaki se précisait malgré l'écroulement de l'Allemagne nazie.

Le projet de bombe atomique américain, connu sous le nom de « projet Manhattan », initié par les physiciens Szilard et Teller en vue de dissuader les Allemands de le faire, n'avait plus lieu d'exister.

Campagne « Mayors for Peace »
Date : 19 avril 2005

Qui veut nucléariser la défense européenne ?
Alerte Otan n°17
Date : 26 mars 2005

Lors du débat sur la « Constitution européenne » sur la chaîne 2 de la télévision française, ce jeudi 17 février, Monsieur Strauss-Kahn a déclaré que la défense européenne sera dans l’avenir une défense basée sur la dissuasion nucléaire. Ce que Chirac avait insinué il y a une dizaine d’années environ est confirmé par un responsable socialiste !!! Strauss- Kahn a lâché le morceau sur un sujet tabou et cela à trois mois de la révision du TNP dont apparemment il se fiche éperdument. Ainsi donc la France (ni Chevènement ni le journaliste modérateur n’ont manifesté le moindre étonnement) se croit autorisée à imposer l’armement atomique aux 25 membres de l’Union européenne parmi lesquels la Suède, l’Irlande, la Finlande, l’Autriche, Chypre et Malte, six pays qui ne sont pas membres de l’Alliance.

Deuxième bilan de la Campagne de Solidarité des Bourgmestres des Villes et Communes de la Communauté française de Belgique avec le Maire d'Hiroshima pour un désarmement nucléaire total. (Du 6 août 2004 au 28 février 2005)
Date : 7 mars 2005

Abstention constructive : Le mot à la mode
Alerte Otan n°16
Date : 24 décembre 2004

Solidarité avec Hiroshima et Nagasaki.
Alerte Otan n°15
Date : 10 octobre 2004

Solidarité avec Hiroshima et Nagasaki
Date : 16 août 2004

La libération de Mordechai Vanunu vue par la presse francophone
Alerte Otan n°14
Date : 26 juin 2004

Pendant les 18 ans qu’a duré le calvaire de Mordechai Vanunu la presse francophone n’en a pas parlé. C’est la raison pour laquelle Mordechai Vanunu n’est pas connu du public. Il a été kidnappé à Rome par les services secrets israéliens pour avoir révélé au « Sunday Times » l’existence d’un arsenal nucléaire de l’Etat hébreux. Cela lui a coûté 18 années d’emprisonnement dont 12 avec mise au secret.

Deuxième élargissement de l'OTAN après la disparition de l'URSS et du pacte de Varsovie.
Alerte Otan n°13
Date : 7 mars 2004

Où en est-on en 2003 avec le problème des armes nucléaires déployées sur le territoire belge ?
Alerte Otan n°12
Date : 1er novembre 2003

Ne pas oublier Hiroshima
Alerte Otan n°12
Date : 1er novembre 2003

HIROSHIMA ET LE TRAITÉ DE NON PROLIFÉRATION
Date : 28 juillet 2003

Pour que nous soyons débarrassés des bombes nucléaires américaines B-61 déployées dans les bases de l’OTAN il est indispensable de constituer une coalition entre l’Allemagne, la Belgique, l’Italie, les Pays-Bas et la Turquie pour exiger l’application de l’article II du TNP et constituer une zone dénucléarisée comme l’autorise l’article VII du même Traité.
Cet article, rédigé à l’occasion du 58ème anniversaire de Hiroshima, développe ce concept.

Illégalité du déploiement des armes nucléaires americaines en Europe
Date : 27 mai 2003

Selon des responsables de l'OTAN les bombes B 61 déployées à Kleine Brogel ne constituent pas un transfert d'armes nucléaires des U.S.A à la Belgique. Ce ne serait pas une cession au sens juridique du Traité de Non Prolifération. Néanmoins la base limbourgeoise de l'OTAN est mise à la disposition des États Unis avec une participation active de personnel civil et militaire. Le chef responsable de la base est un colonel d'aviation belge. Les missions confiées au gouvernement belge sont principalement représentées par du gardiennage et une mise à la disposition de l'OTAN de la base et de F-16 à double capacité, bombardement conventionnel et nucléaire. Ces avions sont pilotés par des militaires belges, spécialement entraînés aux missions nucléaires y compris les bombardements atomiques. Il ne s'agit donc pas d'un simple stationnement avec gardiennage mais bien d'une étroite collaboration dans la menace et des exercices d'utilisation d'une arme de destruction massive mise à la disposition de l'armée belge par les États Unis.

L'administration Bush ébranle la démocratie américaine, prépare un nouveau crime de guerre et sape l'avenir de l'UE
Alerte Otan n°9
Date : 1er mars 2003

Allégeance des membres de l'OTAN
Alerte Otan n°7
Date : 1er janvier 2002

L'OTAN survivra-t-elle ?
Alerte Otan n°7
Date : 1er janvier 2002

Les bases nucléaires de l'OTAN en Europe
Date : 31 juillet 2001

L'OTAN maintient en Europe 15 bases nucléaires munies d'abris souterrains pour environ 200 bombes B-61 équipées d'un dispositif de quatre niveaux de puissance explosive compris entre 0,3 et 170 kilotonnes de TNT (Trinitrotoluène). Kleine Brogel avec ses 11 abris souterrains doit probablement détenir une dizaine de bombes B-61, soit une puissance explosive de 1700 kilotonnes correspondant à 100 Hiroshima!

Syndrome des Balkans : Réponse à Uffe Korsbech
(La LB du 25 avril 2001)

Alerte Otan n°5
Date : 1er avril 2001

La manifestation de Kleine Brogel a été un veritable succès
Alerte Otan n°5
Date : 1er avril 2001

L'usage de l'uranium appauvri est un crime contre l'humanité
Alerte Otan n°4
Date : 1er février 2001

Bombes atomiques toujours présentes en Belgique
Alerte Otan n°4
Date : 1er février 2001

Inspection de la base nucléaire de Kleine Brogel, le 1er octobre 2000
Alerte Otan n°3
Date : 30 novembre 2000

L'OTAN et la politique européenne de sécurité commune
Alerte Otan n°3
Date : 30 novembre 2000

Le mépris de l'OTAN pour le Traité de Non Prolifération (TNP)
Alerte Otan n°2
Date : 1er juin 2000

La nouvelle politique de l'OTAN
Alerte Otan n°1
Date : 1er mars 2000