Comité de Surveillance OTAN

Alerte OTAN !

Alerte OTAN n° 52
avril 2014

Éditorial

L’OTAN intervient militairement en Ukraine
Claudine Pôlet

Pourquoi c’est une stratégie de la tension
Manlio Dinucci

L’Ukraine ou comment ne pas se laisser manipuler ?
Nicolas Bárdos-Féltoronyi

Proclamation de l’Amérique Latine et des Caraïbes zone de paix

Bahar Kimyongür est libre
Communiqué du CLEA

Encore une occasion manquée pour la Belgique de prouver sa bonne foi
COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA CNAPD


Version pdf


Autres numéros :

n°1 : mars 2000
n°2 : juin 2000
n°3 : novembre 2000
n°4 : février 2001
n°5 : avril 2001
n°6 : octobre 2001
n°7 : janvier 2002
n°8 : février 2003
n°9 : mars 2003
n°10 : mai 2003
n°11 : juin 2003
n°12 : novembre 2003
n°13 : mars 2004
n°14 : juin 2004
n°15 : octobre 2004
n°16 : décembre 2004
n°17 : mars 2005
n°18 : juin 2005
n°19 : septembre 2005
n°20 : décembre 2005
n°21 : mars 2006
n°22 : juin 2006
n°23 : septembre 2006
n°24 : décembre 2006
n°25 : mars 2007
n°26 : juin 2007
n°27 : septembre 2007
n°28 : décembre 2007
n°29 : mars 2008
n°30 : juin 2008
n°31 : septembre 2008
n°32 : décembre 2008
n°33 : mars 2009
n°34 : juillet 2009
n°35 : octobre 2009
n°36 : décembre 2009
n°37 : avril 2010
n°38 : juin 2010
n°39 : octobre 2010
n°40 : janvier 2011
n°41 : avril 2011
n°42 : juin 2011
n°43 : octobre 2011
n°44 : décembre 2011
n°45 : mars 2012
n°46 : juillet 2012
n°47 : octobre 2012
n°48 : janvier 2013
n°49 : avril 2013
n°50 : octobre 2013
n°51 : janvier 2014
n°52 : avril 2014
n°53 : juillet 2014
n°54 : octobre 2014
n°55 : janvier 2015
n°56 : avril 2015
n°57 : juillet 2015
n°58 : octobre 2015
n°59 : janvier 2016
n°60 : avril 2016
n°61 : juillet 2016
n°62 : octobre 2016
n°63 : janvier 2017
n°64 : avril 2017
n°65 : juillet 2017
n°66 : octobre 2017

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer 

Bahar Kimyongür est libre

L’Italie refuse d’extrader Bahar Kimyongür vers la Turquie !

Ce mardi 11 mars 2014, aux côtés de Deniz --l’épouse de Bahar-- et de leurs deux enfants, plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées à Brescia au moment où se tenait l’audience relative au sort de Kimyongür.

Dans son arrêt, la Cour d’appel de Brescia a décidé de rejeter la demande d’extradition formulée par Ankara, mettant ainsi fin aux poursuites intentées contre le ressortissant belge en Italie.

Dans leur décision, les juges italiens arguent notamment que les activités de Bahar Kimyongür relèvent de la liberté d’expression et que son interpellation d’un ministre turc au Parlement européen en 2000 ne constitue, en aucun cas, une menace.

Un camouflet cinglant

Dans la saga judiciaire dont est victime Bahar depuis une décennie, cette sentence sonne comme un nouveau camouflet pour la Turquie et pour les forces qui, en Europe - et en Belgique tout particulièrement -, se rangent aux côtés d’Ankara dans cette affaire.

Inversement, il s’agit d’une victoire importante pour les partisans de la liberté d’expression, pour ceux qui souhaitent que restent audibles les discours à contre-courant et qui entendent s’opposer aux velléités sécuritaires qui cadenassent notre société et nous menacent tou(te)s.

Vive la solidarité internationale

Cette victoire n’a été rendue possible que par la mobilisation de milliers de citoyens à travers le monde combinée au travail des avocats de Bahar. Grâce à ce mouvement multiforme, Bahar va enfin pouvoir rentrer auprès des siens en Belgique, après avoir été retenu 16 semaines durant (dont deux à la prison de Bergame) en Italie.

Communiqué du CLEA